Municipales 2014, vers une quadrangulaire à Monistrol ?

mer 29/01/2014 - 11:43 , Mise à jour le 26/11/2020 à 17:49

Le comité citoyen Front de Gauche a présenté ses ambitions lors d'un point presse le samedi 25 janvier dernier au Château des Évêques. Les élections municipales se rapprochent à grands pas, la date limite pour boucler les listes aussi. Le Front de Gauche, contre toute attente, semble bien parti pour trouver suffisamment de personnes pour se présenter aux élections municipales. Ses membres ont eu des contacts avec l'équipe municipale actuellement en place. Leur volonté n'étant pas de diviser cet électorat mais de le rassembler autour de valeurs et d'un projet municipal qui présentent une vraie alternative à gauche.

L'Humain d'abord
Le projet du Front de Gauche veut se baser sur le programme de l'Humain d'abord. Un programme porté par Jean-Luc Mélenchon lors des élections présidentielles qui avaient recueilli plus de 10% des voix des Monistroliens, "ce résultat montre qu'il existe bel et bien un potentiel pour faire vivre ces idées à Monistrol", assure Yannis Massard, le co-président. En effet, le comité veut donner la parole aux citoyens et défendre leurs intérêts : "de plus en plus de compétences sont déléguées à la communauté de communes sans que le citoyen soit consulté" argumente-t-il.

Pour les associations
La cité monistrolienne compte plus d'une centaine d'associations diverses et variées, un axe à ne pas négliger pour mettre en place un projet municipal digne de ce nom. Le Front de Gauche souhaite accompagner davantage les associations qui sont "la dynamique de la ville" d'après Yannis Massard. "Il faut encourager les initiatives qui rendent la ville dynamique [...] et rendre accessible la culture, les sports et les loisirs pour tous" ajoute le co-président.

Le souci de la parité
L'obligation de la parité pose un problème dans de nombreuses listes quelle que soit leur commune. Le comité de Front de Gauche n'échappe pas à cette difficulté. "C'est ce qu'il y a de plus difficile", ajoute Yannis Massard, "c'est plus difficile de mobiliser les femmes que les hommes". Cependant, les membres du comité ont prouvé que le souci de la parité leur tenait à coeur en mettant une co-présidence paritaire à la tête du Front de Gauche, "pour aller jusqu'au bout dans l'idée de la parité".

"Pas dans l'extrême gauche"
Le Front de Gauche refuse d'avoir l'étiquette "extrême gauche", la définition qu'ont les membres à propos de cette dernière est peu valorisante : "les contestataires, les anarchistes, point barre", explique Didier Audouard, membre du comité. Il souhaite casser les préjugés sur "l'extrême gauche ne veut pas participer aux affaires", il conclut, "nous voulons construire une liste pour faire progresser la ville".

Vers une élection à 4 listes
Avec la probable candidature d'une liste Front de Gauche, on se dirige vers une quadrangulaire :   La liste du maire sortant Robert Valour : "Monistrol pour Tous" , la liste menée par Jean Paul Lyonnet "Monistrol avec Vous" et une autre liste "Monistrol Autrement" avec à sa tête Bernard Boyer.
Une première depuis 1989.

V.B.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire