Moto: Lemos et Montchalin s'offrent la 16e place à Magny Cours

lun 28/05/2018 - 20:30 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Ce week-end des 26 et 27 mai 2018, Pierre Lemos et Richard Montchalin ont disputé les 12 Heures de Magny-Cours, sous le numéro 43. L'occasion pour les deux pilotes et toute leur équipe altiligérienne de préparer la moto et le team sur une compétition, dont le format spécifique repose sur deux manches de 6 heures, avec pour objectif final le Bol d'Or 2019

Un pari réussi

"Les 12 Heures de Magny Cours" c'est une épreuve sportive motocycliste, qui est inscrite au championnat d'Europe open d'endurance. La durée de la course rend cet évènement extrêmement spectaculaire. Les teams doivent manager motos, pilotes, stratégie et membres de l'équipe dans une harmonie parfaite. Les pilotes font face à un grand challenge, assis sur la selle pour de longues heures avec une attention extrême. Le team Pierre Lemos racing, parti 21ème, a relevé le challenge avec brio et s'offre même une très belle 16ème place (sur 28 équipages engagés, 22 à l'arrivée). Un exploit d'autant plus impressionnant que les pilotes de Haute-Loire, soutenus par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le département et la ville du Puy, n'étaient que deux pour disputer cette épreuve prévue pour trois. En effet, le troisième pilote, Sylvain Coulon, blessé à la main dans un accident domestique, a dû être opéré la veille des essais qualificatifs. Ce dernier a tout de même fait le déplacement pour être auprès de l'équipe pendant cette compétition.

On fait le plein d'expérience

La pluie et les chutes (sans gravité) n'ont pas épargné les pilotes PLR qui ne retiennent que le positif : "L'aventure n'a été que du bonheur, j'ai pu découvrir l'endurance et toute l'équipe a appris à se connaître. Même si c'était physique surtout à deux pilotes (avec des relais plus nombreux et plus longs, envron 50 minutes) et qu'on ne connaissait pas la moto, le week-end a été top à tous les niveaux", confie Richard Montchalin, pilote monistrolien qui a intégré le team cette année.

Vainqueur du challenge de la régularité

En dépit de tous les déboires qu'a connu le team PLR, son président Pierre Lemos exprime sa joie : "Malgré tout ce qui nous est arrivé, je suis très heureux qu'on ait terminé la course. On a fini 1er du challenge de la régularité grâce au travail de toute l'équipe [Ndlr : récompensé d'un prix de 1 000 euros]. Avec peu, ou pas, d'expérience pour certains, ils ont fait un travail remarquable. Il était parfois difficile de prendre les bonnes décisions, notamment pour le choix des pneus, mais on savait que l'équipe assurait derrière !"

Il va falloir travailler les réglages de la moto

Livrée seulement sept jours avant les qualifications, la moto a dû être préparée en un temps record grâce au travail de l'équipe. Après les essais libres, il restait encore quelques soucis de réglage, mais le team a pu compter sur le professionnalisme d'un de ses partenaires et apporter les derniers changements nécessaires notamment sur les suspensions. "Il va falloir travailler sur les réglages et la préparation de la moto et nous entraîner encore plus physiquement, mais les résultats du week-end sont de très bon augure pour la suite. Je tiens vraiment à féliciter et à remercier les 27 personnes de toute mon équipe pour leur travail magnifique et la bonne ambiance ainsi que tous les partenaires du team sans qui rien ne serait possible", lance Pierre Lemos. Prochaine épreuve pour le team, le 16 juin, pour le 80e Rallye de l'Ain.

I.H.

Qui sont-ils ?
Richard Montchalin tient deux boulangeries - à Monistrol-sur-Loire et à Yssingeaux ;
Pierre Lemos est un Ponot de 42 ans, employé au services des routes du Conseil départemental ;

Sylvain Coulon est originaire du Creusot, en Saône-et-Loire, c'est le vainqueur en Roadster Cup catégorie 600 en 2017.

Le calendrier du team
Le rallye du Dourdou en juillet
Le bol d'argent avec une Yamaha MT09 SP (roadster de moyenne cylindrée) en septembre : 3h à deux pilotes
Les 8H d'Oschersleben en juin 2019, manche du championnat du monde pour espérer être sélectionné pour le Bol d'Or

Le Bol d'Or en septembre 2019 (sous réserve de sélection)
3 journées de roulage sur le circuit d'Issoire en 2018 (dont une au profit d'un enfant)

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire