Mort suspecte au Puy : la colocataire de la victime interpellée

ven 04/04/2014 - 14:30 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:21

La piste criminelle se précise. Ce lundi 31 mars, les policiers retrouvaient le corps sans vie d’un Ponot, chez lui, en plein centre-ville ; un couteau ensanglanté était retrouvé dans la pièce où gisait le cadavre. Hier, jeudi 3 avril, une femme de 49 ans a été interpellée.

« Une dame qui a eu une vie très difficile »
Tous les éléments de l’affaire du corps d’un homme de 59 ans, retrouvé chez lui, concordent désormais vers une piste criminelle. La victime est décédée d’une hémorragie interne après que son poumon ait été perforé par un objet contondant, selon toute vraisemblance un couteau. Une femme de 49 ans « qui n’est pas inconnue de la justice », selon les propos du vice-Procureur du Puy-en-Velay, Yves Dubuy, a été interpellée jeudi en fin d’après-midi. « C’est une dame qui a eu une vie très difficile. »

« Ils vivaient ensemble »
La victime et le suspect se connaissaient depuis longtemps : « Ils étaient plus ou moins colocataires, ils vivaient ensemble. » Aucune autre personne n’est recherchée par la police, d’hypothétiques aveux de la part du suspect, au cours des dernières heures, sont envisageables. « L’aveu n’est plus la reine des preuves », a insisté Yves Dubuy. « Il y a suffisamment d’éléments pour que le Parquet de Puy se dessaisisse de l’affaire et pour que cette dame soit présentée au Parquet de Clermont-Ferrand à la fin de sa garde à vue prolongée. » En fin de matinée, le vice-Procureur s’est en effet rendu au commissariat pour remplir une procédure de dessaisissement, puisque « depuis 2005, toute affaire criminelle doit être envoyée à Clermont ».

« L’affaire sera résolue lorsqu’un tribunal aura déclaré qu’il y a suffisamment de preuves pour indiquer que la personne est coupable. Pour l’instant c’est une personne qui est soupçonnée et qui est placée en garde à vue. »

A.L.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire