Monseigneur Luc Crépy, sacré Chevalier de légion d'Honneur

Par N.De mar 04/01/2022 - 15:00 , Mise à jour le 04/01/2022 à 15:00

Celui qui est resté durant 6 ans à la tête du diocèse du Puy-en-Velay, personnage marquant par son écoute sur tous les sujets même les plus polémiques tels que la pédophilie au sein de l'Eglise, a reçu l'une des plus grandes distinctions françaises.

Lucien, Jacques, Marie dit Luc Crépy a obtenu, au 1er janvier 2022, le grade de Chevalier de la légion d'Honneur après 32 ans de service au sein de l'Eglise. Une initiative du ministère de l'Intérieur. De 2015 au mois de mars 2021, il s'est occupé des 250 paroisses présentes dans le département.

Monseigneur Luc Crepy a également été nommé en 2016 président de la cellule permanente de prévention et de lutte contre la pédophilie, chapitre extrêmement sensible notamment après la parution du rapport Sauvé et l'hécatombe abyssale concernant le nombre de victimes agressées sexuellement depuis 1950 par un nombre tout aussi effroyable de gens d'Eglise et de laïcs au sein de l'institution, soit 330 000 victimes ces 70 dernières années.

Pour nombre de fidèles altiligériens, Luc Crépy incarne une vision diamétralement opposé à son prédécesseur Mgr Henri Brincard, évêque du Puy de 1988 à 2014 (année de son décès). Si celui-ci tranchait par sa sévérité et son conservatisme, Luc Crépy a préféré opter pour l'écoute, le respect de toutes les croyances et le dialogue. En 2021, il quitte la cité mariale pour devenir évêque de Versailles. 

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

2 commentaires

fr

mer 05/01/2022 - 08:12

Monseigneur brincard  fût un grand évêque qui a énormément œuvré pour fait vivre son diocèse on peut pas en dire autant de son successeur.

lo

mer 05/01/2022 - 08:03

Je connais un "curé de campagne" qui après avoir servi dans trois communes de la région, très proche de la retraite, aurait largement mérité cette distinction de part ses actions personnelles et pas uniquement par sa fonction ecclésiastique, quasiment passées sous silence. Seulement voilà, il n'est QUE curé....DÉSOLANT !!