Monistrolien emprisonné au Népal : ''Il garde le moral''

sam 16/01/2016 - 15:53 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:38

René Meyssonnier, le père de Renaud, ce jeune monistrolien enfermé au Népal (voir notre article précédent), est rentré en France ce vendredi 15 janvier 2016. Conditions de détention, moral de son fils, suite de l’affaire… le père de famille s’est confié aussitôt.
C’est à côté des membres de l'association "Soutenir Renaud au Népal" et du sénateur Olivier Cigolotti (notre photo), que René Meyssonnier a raconté le déroulement de ces dernières semaines passées auprès de son fils au Népal.

Sa famille est à ses cotés
Sa femme Nadine est, quant à elle, restée sur place. Son fils cadet, Florent, devrait la rejoindre en février. Renaud se trouve actuellement dans la prison de Katmandou avec plus de 2 500 détenus, « une prison de plusieurs bâtiments, avec des dortoirs collectifs, une grande cours, l’équivalent d’un terrain de foot, une bibliothèque et la possibilité de faire du sport », selon le père de famille qui parle d’un établissement « relativement acceptable ». René Meyssonnier qui déclare « Malgré les difficultés, trouver aussi des points positifs »

Un élan de solidarité
Durant ce séjour, René et Nadine Meyssonnier ont rencontré à Katmandou le sénateur Français Olivier Cadic ainsi que l’Ambassadrice du Népal. Le dossier est suivi de près pour assurer les meilleurs rapports entre l’ambassade et le dossier du jeune Monistrolien de 27 ans. Olivier Cigolotti suit de près le dossier qui passera en appel d’ici trois mois. Un formidable élan de solidarité s’est formé pour soutenir Renaud. De plus en plus de personnes adhérentes à l’association "Soutenir Renaud au Népal", qui comptent plus de 680 membres, peuvent aider la famille sur le plan financier et moral. Renaud a reçu énormément de lettres de soutien et des cartes postales, ce qui l'aide fortement à garder le moral selon son père. De nombreuses manifestions pour soutenir Renaud auront lieu dans les semaines et les mois à venir.

R.G.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire