Monistrol : le programme du binôme de la majorité départementale

mar 17/03/2015 - 11:07 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

" Cette élection est une élection locale. L’enjeu c’est le Département, ses cantons, ses communes, ses communautés de communes et le bien- être de leurs habitants.
Ce n’est pas, comme le font nos concurrents, un débat national, un débat régional. Les votes sanction des politiques nationales ne doivent pas s’adresser  aux élus locaux que nous sommes, sauf si on le mérite. L’abstention n’est pas, non plus, une réponse à toutes ces préoccupations
Tous quatre élus locaux, nous désirons poursuivre notre engagement au sein et au service du nouveau canton de Monistrol, qui comprend désormais les communes de Monistrol-sur-Loire, Saint-Maurice-de-Lignon, Les Villettes et La Chapelle-d’Aurec. "
Une candidature issue de l’action locale
François Berger, candidat titulaire, Conseiller général sortant : « J’ai l’honneur de vous soumettre à nouveau ma candidature. Je le fais, accompagné de François Venisse, mon remplaçant, et en binôme avec Christelle Michel, qui aura Élisabeth Maitre Duplain comme remplaçante. J’entends aujourd’hui poursuivre mon engagement avec la même détermination au sein de la majorité départementale conduite par le président Jean-Pierre Marcon. »
Christelle Michel Deleage, candidate titulaire : « J’ai été élue en 2014 à Monistrol-sur-Loire, et suis adjointe au maire chargée des affaires scolaires. Ma candidature est celle du terrain et de l’action. C’est sur ce plan que nous nous retrouvons avec François Berger, homme de bon sens et d'expérience, Elisabeth Maitre Duplain, ma remplaçante, quelqu'un de simple au service des autres et François Venisse, homme avec le sens de l'ouverture. Nous sommes plus que crédibles, d’une crédibilité qui ne se décrète pas mais qui s’alimente et se prouve par l’action de tous les jours. De plus, j'entends défendre mes racines et mon territoire. Ma famille est originaire de la Haute-Loire, ma vie est étroitement liée à ce canton, et j'entends défendre ses intérêts. Enfin, de par mon travail dans les services à la personne, je suis au contact quotidien avec des familles. Je répondrai donc au mieux à leurs interrogations et je saurai les soutenir. »
François Venisse, candidat remplaçant : « Je suis un homme non inscrit, amoureux de la Haute-Loire, désireux de m’investir plus encore en politique, en accord avec ma culture et mes valeurs, dans un esprit non sectaire. Lorsqu’on est un élu d’une petite commune, plus qu’ailleurs il convient d’avoir un sens de l’ouverture aux autres. Je connais François Berger et son engagement et je sais que nous partageons des cultures communes, que nous avons le même attachement à notre territoire, tout en ayant la même envie d’aller de l’avant pour construire demain. Je crois qu’il convient de conforter la Majorité départementale, compte tenu du besoin de synergie entre les communes, les communautés de communes, le pays, le département, pour qu’aboutissent tous nos projets locaux. »
Élisabeth Maitre Duplain, candidate remplaçante : " Agée de 44 ans, mariée et mère de deux enfants, j’exerce la fonction de co-gérante de la société de négoce en emballages dans laquelle je travaillais depuis 8 ans, et que j’ai reprise en 2014.  Fille d’une famille très connue à Monistrol, où je réside depuis ma naissance, je suis très attachée à la vie de mon canton. Conseillère municipale depuis 2011, puis adjointe en charge de la communication et de l’animation de la cité depuis mars 2014,  j’ai accepté de poursuivre l’action initiée en 2011 avec François Berger, en tant que remplaçante cette fois de Christelle Michel, car nous partageons les mêmes valeurs : bon sens, pragmatisme, simplicité. Nous sommes avant tout des élues de  terrain, sans idéologie, loin de toute politique politicienne, proches de nos concitoyens. Nous avons à cœur de défendre au mieux leurs intérêts en étant chaque jour à leurs côtés "
Agir pour les services publics du canton
" Doté d’un budget annuel de plus de 250 M€, le Conseil Départemental de la Haute-Loire est une collectivité de proximité qui intervient pour améliorer le quotidien des Altiligériens, à tous les âges de la vie : enfance avec la Protection Maternelle Infantile ; jeunesse, avec la gestion des collèges ; personnes en activité grâce à son soutien à l’économie et au développement des infrastructures de communication ; demandeurs d’emploi ou personnes en difficulté avec sa politique d’insertion ; les personnes en situation de handicap avec notamment la Maison Départementale pour les Personnes en situation de Handicap ; les personnes âgées avec la gestion de la dépendance…
Le Conseil Départemental de la Haute-Loire agit ainsi pour construire une Haute-Loire solidaire, moderne, et durable tout en respectant son histoire et ses traditions. C’est un beau programme, qu’il convient de poursuivre.
La situation est aujourd’hui particulièrement difficile pour beaucoup. Le gouvernement a fait le choix de la rigueur et baisse ses dotations au Département. Nous déplorons cette situation, mais elle s’impose à nous avec le risque qu’elle se poursuive encore sur plusieurs années. La réalité est donc celle-ci : nous allons devoir faire autant avec moins de moyens, au risque de laisser une partie de la population dans une situation difficile.
De plus, en ce début de mandat, la clarification des compétences entre les différentes collectivités, notamment la nouvelle Région, le Département, les Communautés de Communes et les Communes, n’est pas définitivement établie. Nous ne voulons pas faire des promesses qui, de ce fait, seront irréalisables.
Cette période devra être mise à profit pour prouver que le Département est indispensable en tant que collectivité de proximité par excellence au service quotidien des Altiligériens. Nous devrons aussi identifier les actions spécifiques liées à notre territoire qui devront être conduites dans la nouvelle organisation territoriale. Sachez que nous nous emploierons à cela, au sein de la Majorité départementale.
Notre programme sera axé sur 10 priorités définies par l’ensemble des candidats de la Majorité départementale :
  • Préparer  l'avenir  de  nos  jeunes  en  veillant  à nos  collèges  de  proximité et  au  maintien  d'une vie  locale animée : ramassage scolaire, équipements sportifs, écoles  de musique,  bibliothèques . . .
  • Soutenir avec énergie nos entreprises industrielles, artisanales et commerciales et développer  l'attractivité économique et touristique  de notre département
  • Défendre notre agriculture de montagne pour que nos exploitants agricoles vivent pleinement  de  leur activité.
  • Relancer nos investissements pour l'emploi local : + 6% votés pour 2015.
  • Améliorer  toujours  les  infrastructures  indispensables  à nos  territoires : Routes ; Téléphonie mobile ;  Très Haut Débit ; Eau et assainissement.
  • Renforcer  nos  solidarités  territoriales  en  collaborant   toujours   plus  étroitement  avec  les  communes  et communautés de communes, grâce à de nouveaux  contrats de développement.
  • Rester présent et actifs auprès de toutes les générations, de la petite enfance aux personnes âgées, en passant par les personnes en situation de handicap. La  collectivité  départementale a consacré  près  de 90 % de son budget  social à cette mission importante!
  • Trouver des solutions nouvelles pour l’insertion : développer l'économie et la vitalité de nos territoires, c'est agir pour nos concitoyens. Il est humainement bien plus gratifiant pour un bénéficiaire du rsa de retrouver un emploi que d'être dépendant du versement d’une prestation.
  • Stabiliser la fiscalité départementale face à la volonté du Gouvernement  actuel  de matraquer fiscalement nos concitoyens.
  • Etre la voix qui saura défendre la Haute-Loire clans la grande région Rhône-Alpes Auvergne.
Tout cela se fera grâce à un travail de réflexion et d’actions fortes que nous mènerons en synergie avec les communes de Monistrol-sur-Loire, Saint-Maurice-de-Lignon, Les Villettes et La Chapelle-d’Aurec, mais aussi avec les communautés de communes des « Marches du Velay » et de la Communauté des Sucs », tout en gardant une nécessaire ouverture et des partenariats avec les territoires voisins.
Nous aurons l’occasion de vous rencontrer lors des 4 réunions publiques qui auront lieu les : lundi à la Chapelle d’Aurec, le mardi aux Villettes le mercredi à St Maurice et le jeudi à Monistrol. Nous échangerons avec vous sur le bilan du Conseil Général et sur le projet que nous portons pour notre département, et plus précisément pour notre canton ".

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire