Monistrol : on a fêté les deux ans du mariage pour tous

mer 03/06/2015 - 17:57 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:34

En 2013, environ 7 000 mariages homosexuels ont été célébrés sur un total de 238 000 unions en France, avait indiqué l'INSEE. Nous les avons contactés pour avoir des données précises concernant notre département, où seuls sept unions homosexuelles ont eu lieu cette même année sur un total de 724 mariages.
Le mardi 26 mai, une grande soirée était organisée à la Capitelle de Monistrol-sur-Loire pour marquer non seulement la mise en place de la loi (18 mai 2013), mais aussi pour mettre en exergue le regard des artistes sur ce phénomène de société.
Carine Loubeau, présidente de l’association « Cinémagie » a présenté la soirée en deux temps : tout d’abord, le public a pu apprécier les photos de Lucien Soyere et ensuite assister à la diffusion de plusieurs films proposés par l’Association « Face à face ».

Vernissage de l’exposition de Lucien Soyere « Article 143 »
Le photographe Lucien Soyere a illustré plusieurs évènements : la Gay Pride à Lyon en 2014 puis des mariages de même sexe réalisés dans la Haute-Loire. Cette exposition s’est accompagnée d’un discours du photographe, engagé, rempli de valeurs, mêlé d’un esprit de lutte pour l’égalité. En effet, Lucien Soyere déclare qu’il est "anormal que certaines personnes luttent pour des droits que d’autres personnes possèdent". La genèse de cette exposition remonte à la promulgation de la loi en 2012.
Malgré des manifestations d’opposants parfois violentes, cette loi a amené ce vent de liberté cher à tout citoyen. Le photographe a donc décidé non seulement d’accompagner ce mouvement, mais aussi de se rendre dans ces diverses manifestations. Avril 2013, l’association stéphanoise « Face à Face » manifeste devant l’hôtel de ville. C’est après moult discussions et à la suite de cette manifestation que Lucien Soyere sera sollicité pour photographier différents mariages à Saint-Etienne mais aussi en Haute-Loire. Sur un ton plutôt émouvant, l’œil du photographe mais aussi l’âme de l’artiste déclament sans réelle explication que ces mariages avaient quelques choses en plus, indescriptibles pour Lucien Soyere. L'expo est visible à la Capitelle jusqu'au 16 juin, aux jours et heures d'ouverture du cinéma.

L’association « Face à Face » propose une projection de plusieurs films
L’association « Cinémagie » basée à Monistrol laisse « carte blanche » à l’association stéphanoise « Face à Face ». Cette dernière est la première association LGBT de Saint-Etienne. A travers sept films, cette association aborde la sexualité de ceux dont on ne parle pas. C’est à la suite de l’exposition photographique que l’association proposait des films d’animation traitant des orientations sexuelles des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transsexuelles. Sur des tons parfois dramatiques mais aussi réjouissants, l’association présente ces orientations sexuelles au travers de tous les âges et de différents pays. Ce point de vue là permet l’expression d’une sensibilité très différente autour de ce sujet qui a animé le monde médiatique.
L’ensemble de ces films répondent à des moments émotionnels que chaque personne, quelle que soit sa sexualité, peut rencontrer dans une vie. L’association « Face à Face » souligne qu’elle ne se "présente pas comme un ensemble communautaire mais plutôt comme des personnes réunies autour d’une cause : l’enrichissement culturel". L’ensemble du public, lors de cette soirée, a fait vivre la valeur du vivre-ensemble pour marcher vers le chemin de l’égalité.

J.V.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire