Mobilisation des professionnels des crèches

Par N.De ven 04/06/2021 - 10:00 , Mise à jour le 04/06/2021 à 10:00

Le collectif « Pas de Bébé à la Consigne » ont brandi les pancartes de contestation ce jeudi 3 juin au Puy-en-Velay. Soutenue par le syndicat SNUTER – FSU et des parents, l’action met en exergue de futures conditions de garde détériorées au sein des structures d’accueil.

Les manifestants se sont réunis à la place Cadelade au Puy ce jeudi 3 juin à 10h30 et ont partagé leurs revendications devant la préfecture du Puy-en-Velay un heure après.

« Le projet de loi n'amène que des contraintes et doit être combattu, confie l’un des participants. Ce n'est qu'un projet bassement comptable qui amènera les professionnels du pôle Petite enfance à avoir plus d'enfants sous leur responsabilité ». Deux mesures inscrites dans le projet de loi inquiètent particulièrement les agents. « Il est prévu de passer de 7 m2 à 5,5 m2 par enfant, détaille-t-il. Les enfants auront donc moins de place pour bouger. La seconde mesure va réduire le taux d'encadrement ».

Photo par DR

« Ce qui va baisser, c'est la possibilité de qualité de l'accueil ! »

Pour les responsables des structures, c'est encore une « fausse bonne idée ». « On fait semblant d'offrir plus de places, mais uniquement en baissant les moyens d'accompagnement des enfants!, s’indigne un professionnel. Ce qui va baisser, c'est la possibilité de qualité de l'accueil ! »
Une délégation a été reçue par la préfecture à la suite de cette mobilisation afin que les manifestants partagent leurs inquiétudes sur le sujet.

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire