Tous

Blavozy

Mick Fouriscot : 40 ans de passion

sam 04/10/2014 - 19:50 , Mise à jour le 27/11/2020 à 05:53

Pour les 40 ans du Centre d'Enseignement de la Dentelle du Puy, la grande dentellière, Mick Fouriscot, est très heureuse de présenter son nouvel ouvrage. Connue de tous, elle est un modèle pour la plupart des passionnés. D'ailleurs, tous se succèdent derrière la table où ce trouve Madame Fouriscot pour une séance de dédicaces.

Pas seulement des cheveux blancs
Nous avons tenu à recueillir le témoignage de cette passionnée de toujours. Elle a évoqué avec nous sa plus grande victoire : la démocratisation de la dentelle avec des expositions à travers le monde entier ou encore son intégration dans la Haute-Couture. Elle nous confie : " Aujourd'hui, la dentelle interesse les jeunes. Regardez, il y a des cheveux blancs au Couvige mais pas seulement ". Dans son souhait d'ouvrir sa passion aux autres, la dentellière et auteure compte bien adapter son association pour les personnes handicapées : " Il ne faut pas qu'il y ait de ségrégation ".

La dentelle tisse aussi les liens
Mick Fouriscot a insisté sur un point : son équipe. " Le plus merveilleux dans tout ça ? Ce sont mes filles. Mon équipe est motivée, passionnée... Les filles sont travailleuses. Je n'hésite plus à déléguer les tâches. On ne fait rien sans une équipe pareille ". 

" La dentelle est une thérapie "
Annie Crozatier est bénévole au Centre d'Enseignement de la Dentelle du Puy depuis près de 18 ans. Elle nous témoigne : " Je n'ai pas d'anecdotes sur Mick. C'en est une à elle toute seule. C'est une femme très exigeante avec elle-même, elle est aussi très cultivée et très agréable. Pour résumer : la dentelle est sa vie. J'ai énormément d'admiration pour elle ". La bénévole conclut : " L'association cherche toujours des bénévoles. Il faut venir, les gens sont formidables et la dentelle est une vraie thérapie contre la morosité actuellement ".

E.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire