Menu à prix libre : "une seule table a abusé du concept"

mer 29/08/2018 - 13:37 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:54

Célik Bard, directeur de l’hôtel-restaurant Clair Matin situé au Chambon-sur-Lignon, a découvert cette pratique il y a quelques années, chez des amis restaurateurs, du côté de Lyon. Le concept du « menu à prix libre » venu de Londres, avant de s’implanter en France ; donne l’opportunité aux consommateurs de décider eux-mêmes de la valeur pécuniaire du repas proposé. Un bon plan que Célik Bard a proposé à sa sauce dans son établissement, tous les vendredis soirs du 5 mai jusqu'à la fin juin, avec un menu unique servi en trois plats.
38€ par personne en moyenne
Sur les huits week-end écoulés, 280 menus sans prix affiché, ont été servis. "Nous avons eu de très bons retours et d'assez bonnes surprises", commente le directeur. Et de poursuivre : "Nous n'avons eu qu'une seule table qui a abusé du concept. Les quatre personnes ont apprécié le repas, mais n'ont déboursé que 6€ chacune." L'exception fait sourire Célik Bard, "il s'agissait d'un jeune homme qui avait perdu un pari et qui devait payer un resto à ses amis. Il s'en est plutôt bien sorti." Hormis cette exception, les clients ont laissé en moyenne une enveloppe de 38€ par personne, pour le prix d'un menu estimé entre 25 et 30€ par le restaurateur.
Une carte plutôt qu'un menu unique ?
Après une coupure du concept pour la période estivale, l'opération devrait redémarrer à la mi-septembre avec une version différente, mais toujours les vendredis soirs. "Nous n'avons pas encore validé l'idée mais il s'agirait de partir sur une carte sans prix avec trois entrées, trois plats et trois desserts, plutôt que sur un menu unique. Cela permettrait aux clients d'avoir plus de choix", explique Célik Bard. Quant à savoir s'il pourrait développer ce concept sur la partie hôtel de son établissement, il répond : "pourquoi pas, mais reste à savoir comment !"
Stéphanie Marin

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire