Tous

Cayres

MAJ Le lac du Bouchet accueille 300 guerriers pour son 32ème triathlon

dim 10/07/2016 - 19:06 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:42

C’est sous une chaleur estivale que près de 350 participants se sont jetés à l’eau pour le 32ème triathlon organisé au Lac du Bouchet ces 9 et 10 juillet 2016. « Il y a beaucoup de locaux, mais un certain nombre viennent de l’extérieur : de Lille, Marseille, Clermont-Ferrand, du Gard, et même du Portugal ! » constate Michel Exbrayat, du Puy-en-Velay Triathlon, organisateur de l’événement. Un trail de 20 km a également rassemblé une cinquantaine de participants et de très nombreux spectateurs et baigneurs ont été admiratifs devant le niveau des triathlètes.
----Les épreuves :
Quatre courses différentes étaient proposées :
- Un trail de 20km
- Triathlon distance S (750 m - 20 km - 5 km), triathlon découverte
- Triathlon distance M (1,5 km - 40 km - 11 km)
- Triathlon distance L (3 km - 80 km - 20 km)-----Une course difficile pour un sport « de guerrier »
Effectivement, le triathlon est une discipline particulièrement ardue qui rassemble la natation, le vélo et la course à pied. Pour corser le tout, « deux sorties en Australienne sont prévues pour la distance L, ce qui est une première en Haute-Loire ! Il y aura des plongeons et en tout, les participants effectueront deux fois le tour du lac pour la partie de natation ». Une difficulté supplémentaire qui n’effraie pas Robert : à bientôt 60 ans, il a participé au premier triathlon du Lac du Bouchet en 1984. « C’est une course très dure : il y a des côtes sérieuses en vélo et le départ de la course est pentu. On ne fait pas des chronos énormes, mais c’est tellement beau… »
Le cadre : un atout majeur au succès de cette course
Les pédalos qui côtoient les coureurs épuisés, l’arrivée près du lac parfaite pour piquer une tête… Il est certain que le cadre fait revenir chaque année des participants conquis. C’est le cas de Clément, Yssingelais de 21 ans : « Je pratique le triathlon depuis mes 14 ans, au club d’Yssingeaux et celui du lac du Bouchet était mon premier. Je reviens chaque année, un peu par nostalgie peut-être ! ». Le parcours a aussi la qualité de proposer une course uniquement en forêt. « Au moins, on n'est pas en ville, c’est appréciable. Ici c’est magnifique, on est dans la nature », rajoute Clément, déjà certain d’être présent pour la prochaine édition.
Des bénévoles motivés pour faire découvrir leur discipline
« La majorité des participants est licenciée, ce sont des connaisseurs », explique Michel Exbrayat. En effet, seuls quelques-uns ne font pas partie d’un club, à la grande différence des autres courses organisées dans le département. « Mais c’est évident que ça fait découvrir la discipline ! », se réjouit l’organisateur, qui tient également à remercier la communauté de communes de Cayres Pradelles. Peut-être que le week-end suscitera des vocations chez certains mais, en attendant la prochaine édition, les près de 200 bénévoles se sont retrouvés devant un repas festif ce dimanche soir.

A.P.

Les résultats complets

L individuel

L relais

M individuel

M relais

Sprint

Sprint relais

Trail


Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire