Madama obligé de quitter le territoire : manif au Puy ce jeudi

Par A.Wa mer 14/04/2021 - 10:39 , Mise à jour le 14/04/2021 à 10:39

Le tribunal administratif de Clermont-Ferrand a rejeté le recours contre l'OQTF.

Après de multiples rebondissements, le sort de Madama Diawara a enfin été jugé ce mercredi 13 avril. Lundi, l’avocate du jeune Malien a pu présenter son dossier au tribunal administratif de Clermont-Ferrand. Dossier de demande de recours contre l’Obligation de quitter le territoire français (OQTF) délivrée par le préfet de la Haute-Loire (lire le déroulé de l'audience).

Le jugement est tombé ce mercredi matin : c'est non. Le tribunal rejette la requête et maintient l'OQTF. 

Les soutiens de Madama s'organisent pour envisager la suite. Une manifestation est organisée à 14h ce jeudi 15 avril devant la préfecture du Puy-en-Velay.

Rappel du parcours de Madama

Le jeune Malien, arrivé à 16 ans en France, a été confié en tant que mineur isolé à une famille d’accueil du bassin du Puy-en-Velay, le couple d’enseignants Eric Durupt et Véronique de Marconnay. Madama prépare un CAP d'ouvrier agricole à l’ISVT de Vals près Le Puy. Il a décroché une promesse de contrat chez des éleveurs ovins à Saint-Geneys près Saint-Paulien. Mais une fois atteinte la majorité, sans titre de séjour, il n’a pas eu le droit de travailler. Et maintenant, il est sous le coup d’une menace d’expulsion malgré la mobilisation populaire autour de lui. La pétition en-ligne demandant sa régularisation rassemble plus de 37 600 signatures à ce jour.

 

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés