Lycées : pas un palmarès, mais des éléments pour choisir

mer 22/03/2017 - 10:10 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

Sur le site de l’éducation nationale, vous pourrez voir que, en filières générales et technologiques, ce sont les lycées privés Notre-Dame-du-château de Monistrol-sur-Loire et Saint-Julien de Brioude qui obtiennent le meilleur taux de réussite brut au baccalauréat dans le département.
Mais c’est le lycée public Simone Weil du Puy qui emmène le plus d’élèves de la seconde au bac.

En filières professionnelles, Notre-Dame-du-château a le meilleur taux de réussite brut au bac.
Mais ce sont les lycées privés La Chartreuse de Brives et Anne-Marie Martel du Puy qui conservent le plus d’élèves, de la seconde au bac.

Les lycées généraux et technologies de Haute-Loire
(Navigation par onglets)

Les lycées professionnels de Haute-Loire
(Navigation par onglets)

> Consulter les indicateurs de valeur ajoutée des lycées complets sur le site de l'Education nationale

Comment apprécier les résultats d’un lycée ?

les indicateurs de résultats des lycées évaluent non seulement la réussite au baccalauréat des élèves de terminale d’un établissement, mais aussi la capacité de cet établissement à accompagner le maximum d’élèves depuis la seconde jusqu’à l’obtention du diplôme, en prenant en compte les caractéristiques sociodémographiques et scolaires des élèves.
Ils offrent en cela une analyse plus fine que le seul taux de réussite au baccalauréat, en appréciant également le parcours scolaire des élèves depuis leur entrée au lycée et le caractère plus ou moins sélectif des établissements.

Trois indicateurs sont utilisés pour mesurer la valeur propre d’un établissement :
le taux de réussite au baccalauréat, c’est-à-dire la proportion de bacheliers parmi les élèves ayant passé le baccalauréat ;
le taux d’accès au baccalauréat, qui est la proportion d’élèves de seconde ou de première qui obtiennent le baccalauréat en restant dans l’établissement ;
la proportion de bacheliers parmi les élèves qui quittent l'établissement.

Il ne s’agit donc pas pour le ministère de réaliser un classement des lycées mais de proposer, à travers cette combinaison d’indicateurs, une image de la réalité complexe et relative que constituent les résultats d'un établissement.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire