Lycée Emmanuel Chabrier : la fin du chantier prévue pour la rentrée 2021/2022

Par AP mar 04/05/2021 - 07:00 , Mise à jour le 04/05/2021 à 07:00

En visite à Yssingeaux, le recteur Karim Benmiloud était présent pour découvrir le chantier de restructuration du lycée Emmanuel Chabrier, désormais en voie d'achèvement.

"Concernant les grandes lignes du chantier, on est sur la phase finale du bâtiment historique. L'ouverture prévue est confirmée au 1er septembre 2021, après trois ans de travaux, puisque les chantiers ont démarré en mai 2018." Pour François Faure, proviseur du lycée public général Emmanuel Chabrier d'Yssingeaux, le soulagement est de mise, songeant à l'échéance très prochaine d'un tel chantier.

Un projet de taille, dans son organisation et sa réalisation

Si le souhait, prononcé en 2018, de terminer le chantier pour la rentrée 2021-2022 sera sûrement exaucé, le projet de restructuration aura demandé de l'organisation, notamment pour les élèves : "Avec les élèves, ça se passe plutôt bien durant les travaux. Nous avons deux sites : nord-est, qui regroupe pour le moment uniquement les filières professionnelles ; et sur le site annexe, nous avions décentralisé les filières générales.", précise le proviseur.

Le matin, pour accueillir le retour des élèves du second degré après quatre semaines hors les murs, le recteur Karim Benmiloud s'est rendu au collège Jean Monnet d'Yssingeaux. Il y a évoqué les échanges européens Erasmus+ qui ont mené au projet neurosciences.

La transition a pu être facilitée pour les élèves durant ces trois ans de chantier, en partie grâce "à nos voisins de l'agriculture" , poursuit François Faure en référence au lycée agricole voisin. "D'une part, car depuis cinq - six ans, ils nous ont permis d'ouvrir les filières générales et ont notamment mis à disposition leur laboratoire. Et d'autre part, ils ont aussi accueilli un niveau de filière générale."

Outre cette aide conséquente, la salle polyvalente, construite au début du chantier, a servi à la fois de CDI (Centre de documentation et d'information) et de salle d'étude et ce, à plein temps, pour les élèves du lycée en chantier. Celle-ci sera à terme commune aux deux établissements (lycée George Sand et Emmanuel Chabrier).

Ainsi, le chantier, qui aura demandé une enveloppe de 16,8M€ de la Région Auvergne Rhône-Alpes, propose une véritable métamorphose du lycée :

"Ce lycée va être entièrement rénové et restructuré, puisqu'on double la surface. On passe de 4 200 à 8 000 m2 bâtis." François Faure, proviseur du lycée Emmanuel Chabrier

"On va pouvoir accueillir dans d'excellentes conditions et achever ce qui fonctionne déjà depuis 18 mois, soit le bâtiment de restauration / self et depuis la rentrée 2020, la vie scolaire et les salles de cours."

Des propos auxquels s'ajoutent ceux du recteur Karim Benmiloud et du proviseur du lycée George Sand, Romain Bertrand : "Sur Yssingeaux, on est capable d'accueillir plus de 1200 élèves à deux lycées. Avec le collège, on arrive à 1500/1600. Et sur un plateau qui ressemble à un campus et qui mutualise un certain nombre d'éléments."

De g. à d. : R. Bertrand, F. Faure et K. Benmiloud Photo par Axel Poulain

Les entreprises locales félicitées

Si le calendrier des travaux a été majoritairement respecté, en tout cas dans la prévision de la date de leur achèvement, le travail "local" y est pour beaucoup, d'après François Faure : "J'aimerais remercier le travail des entreprises locales, car c'est à 80% des entreprises altiligériennes, voire yssingelaises ou ponotes, qui se sont attelées à ce chantier. Il y a d'ailleurs eu une très bonne collaboration entre elles."

Avant de conclure : "C'est important à souligner, d'autant plus qu'il n'y a pas eu de souci matériel ou de gros décalage de chantier. Nous avons juste eu une petite alerte l'année dernière, où le chantier s'est arrêté six semaines. Mais cela a été rapidement rattrapé, faisant que notre timing est parfaitement respecté."

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire