L’image de la Vierge cédée à un promoteur chinois : c'était un poisson d'avril !

Par Macéo Cartal jeu 01/04/2021 - 06:00 , Mise à jour le 01/04/2021 à 06:00

Vous avez été nombreux à voir le pot aux roses. Notre d'article d'hier, 1er avril, était bel et bien un poisson d'avril. La Ville du Puy n'a pas vendu les droits à l'image de la statue Notre-Dame-de-France à un groupe immobilier international pour ses besoins publicitaires.

Rappel de notre canular :

L’image de la majestueuse statue de fer ponote va s’exporter à travers à le monde. Dans le cadre d’un partenariat avec le groupe immobilier Evergrande Real Estate Group, la vierge en devient officiellement la nouvelle effigie commerciale pour les dix prochaines années. Une situation inédite qui devrait cependant profiter à la ville du Puy.

La statue Notre-Dame-de-France règne sur le paysage ponot depuis 1860. Elle a le mérite de faire partie des trois monuments emblématique de la cité vellave, avec la chapelle Saint-Michel d’Aiguilhe et la cathédrale Notre-Dame-du-Puy, qui trônent fièrement sur les cartes postales du Puy-en-Velay. Cependant, la mère protectrice du Puy ne sera plus exclusive à la ville qui l’accueille. En effet, l’image de la vierge a été cédée, pour une durée déterminée, au groupe immobilier chinois Evergrande Real Estate Group.

Un partenariat d’une décennie

ModalitéS de ce contrat

Le groupe immobilier a acheté l’image de la vierge rouge. Rassurez-vous, la Ville du Puy reste toujours propriétaire de la statue en elle-même ; vous ne verrez pas la vierge disparaître du jour au lendemain. Mais le contrat stipule que le groupe chinois pourra utiliser l’image de ce monument de la manière qu’il le souhaite à des fins commerciales et ce, pour les dix ans à venir.

La crise sanitaire a mis à mal bon nombre de secteurs, dont celui de la culture et du tourisme. Le rocher Corneille, chapeauté de sa vierge en fonte de fer, n’a pas fait défaut à cette baisse significative de l’affluence touristique. Pour faire face à cette forte baisse des retombées financières, la Ville du Puy a décidé de vendre les droits à l’image de la statue de la Vierge au groupe immobilier chinois. Mais au-delà du but économique, c’est aussi sur un aspect touristique que l’image de la statue est cédée à l'entreprise asiatique. En effet, en plus d’un versement financier -- dont nous ne connaissons toujours pas le montant mais qui devrait toutefois être conséquent -- ce coup de publicité devrait avoir de fortes répercussions sur l’afflux du monument et de la ville du Puy dans les années à venir. D’autant plus que ce partenariat, selon les instigateurs du projet, se fait sous un contrat de dix ans, durant lesquels l’entreprise chinoise aura tous les droits sur l’image de la statue de la vierge.

Au devant de la scène internationale

Le groupe immobilier Evergrande Real Estate est l’un des dix plus grands promoteurs immobiliers en Chine continentale. Créée en 1996, cette entreprise soulève aujourd’hui des revenus colossaux de l’ordre de 430 milliards de dollars par an. Mais alors pourquoi Le Puy-en-Velay et sa statue de la Vierge intéressent-t-ils ce géant chinois ? Le groupe Evergrande, déjà très bien implanté sur son territoire natal, compte désormais s’exporter dans le monde entier. Pour commencer, les dirigeants souhaitent implanter le groupe dans cinq pays différents à raison d’une ville par pays. La France a été l’une des heureuses élues, et c’est la ville du Puy-en-Velay qui a été choisie pour l’implantation du groupe.

La statue de la Vierge partage ainsi fièrement l’affiche avec les monuments des quatre autres villes lauréates. Il s'agit de New York, Rio de Janeiro, Volgograd en Russie, et Kevadiya en Inde. Pour sa première lancée à l'international, le groupe a indiqué qu'il voulait marqué son arrivée dans des villes connues pour leur statue. Si le choix des ouvrages comme la statue de la liberté, ou bien le jésus de Rio tombent sous le sens de par leur notoriété, le choix de notre Vierge peut paraître étonnant. Dans un communiqué de presse, le groupe chinois a indiqué que l'architecture de notre statue de fer ainsi que sa disposition sur le rocher Corneille, faisait d'elle l'une des statues les plus emblématiques de notre pays, ajouté à cela la valeur historique de l'ouvrage et son palmarès de distinctions. 

"Habitons le monde autrement", campagne de communication Photo par Evergrande Real Estate Group

La Vierge : une carrière d’effigie commerciale

Petit tour d'histoire

Notre-Dame-de-France a été réalisée par l’architecte Jean-Marie Bonnassieux. La construction se fit en quatre ans, entre 1856 et 1860. Lourde d’environ 835 tonnes (!), ce monument de 16 mètres de haut constitue le monument le plus visité du département avec environ 90 000 visiteurs chaque année (hors COVID). En 1860, elle constituait la plus haute statue d'Europe.

L’image et les droits relatifs de la statue Notre-Dame-de-France appartenant désormais au Evergrande Real Estate Group pour les dix prochaines années, la statue devrait subir quelques modifications esthétiques dans les prochains jours, avec la mise en place de banderoles et d’un flocage spécifique et temporaire sur la statue en elle-même. De ce fait, la statue de la Vierge se trouvera sur différents spots publicitaires du groupe et voyagera ainsi dans le monde entier. Pour l’heure, on ne sait pas encore où sera implanté la première agence du groupe mais selon leur communiqué, son implantation devrait être effective à compter du 25 mai 2021.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

9 commentaires

la

jeu 01/04/2021 - 22:49

N'empêche que les C... bénis, ils reconnaissent un poisson d'avril !

ga

jeu 01/04/2021 - 19:16

Commencer effigie de Laurent Wauquiez et finir effigie de la plus grand nation communiste : ça sent le poisson !!! :-)

gp

jeu 01/04/2021 - 17:46

Vous allez avoir des problèmes avec les c.. bénis

ef

jeu 01/04/2021 - 16:11

Enfin une info qui fait sourire !!!!
Merci.

bc

jeu 01/04/2021 - 10:41

Quand à l’hôtel de ville , il a été racheté par le Vatican pour en faire une résidence de vacances pour le Pape pour venir se ressourcer auprès de la vierge et être au contact des pèlerins de St Jacques à leurs départs.
Et le Maire recherche de nouveaux locaux pour ses services peut-être la nouvelle poissonnerie près de la borne !!!

mj

jeu 01/04/2021 - 09:17

Et la cathédrale a été racheté par Amazon pour en faire un entrepot

mi

jeu 01/04/2021 - 09:16

Il vaudrait mieux que ce soit "un poisson d'avril" que la réalité!, mais de nos jours il faut s'attendre à n'importe quoi de nos élus!. Quand on suit un peu l'actualité à travers les infos, on a quand même de bonnes raisons de se questionner!. Les chinois c'est comme les petits pois on ne s'en passe pas!.

lo

jeu 01/04/2021 - 07:48

Beau reportage qui risque de déplaire ... d'autant plus que notre quotidien préféré Zoom43 serait racheté par Le Canard Enchaîné et que dès la semaine prochaine une poissonnerie verra le jour en bord de Borne où un petit port de pêche y sera construit..
Bonne journée.