L'état de la Via Fluvia inquiète

Par NDe ven 29/01/2021 - 10:30 , Mise à jour le 29/01/2021 à 10:30

Au vue des photos envoyées par de nombreux utilisateurs de la "Galoche", cette section de la Via Fluvia s'avère quasi impraticable. Devant cet état des lieux, les voix s'élèvent dans le secteur de l'Emblavez.

Les photos prises le 15 janvier 2021 montrent que la « Galoche » est inutilisable en l’état pour la plupart des usagers et que des travaux sont nécessaires. Selon Serge Gidon, défenseur du lieu, "les soutiens à cette portion de la Via Fluvia s'accumulent sous forme de messages, de pétitions ou encore d'articles. Les utilisateurs comme les cyclistes, les personnes à mobilité réduite, les rollers, les piétons, les joggeurs désirent un revêtement qui convienne à tous et une surface roulante en respectant l'environnement et le site classé".

Photo par Serge Gidon

Plus de vélos que de piétons

Les comptages réalisés à Montfaucon montrent que 60 % des utilisateurs sont des cyclistes et 40% sont des piétons. Le président du Comité départemental du cyclotourisme en Haute-Loire, Jean-Luc Vocanson, aimerait alors "une continuité de la via Fluvia qui permette de relier le Rhône à la Loire ce qui favorisera l’arrivée des touristes à vélo sur notre beau département. Ils pourront ainsi découvrir le site exceptionnel des ravins de Corboeuf".

En parallèle, le compte-rendu de la dernière réunion de l'APEV qui date du 20 septembre 2019 mentionne : "Il faut une position commune avec Lavoute et Beaulieu ce qui n'est pas le cas. D'autre part, ils souhaitent une solution alternative, accord sur le stabilisé liant hydraulique et l'enrobé a liant végétal".

"Les élus Rosièrois doivent se positionner sur un revêtement en connaissance de cause et le collectif de soutien en Emblavez devrait encore plus se mobiliser pour se faire entendre", mentionne Serge Gidon.
À noter que des exemples de revêtements sont présentés à Beaulieu pour que chacun puisse se faire une idée des possibilités.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

3 commentaires

pi

lun 01/02/2021 - 17:06

Vraiment un article pour ne rien dire et surtout pour ne pas faire avancer le projet.D'après l'article un comptage montre que 60% des utilisateurs de la Galoche à Montfaucon sur route goudronnée sont des cyclistes.Il ne faut pas sortir de St Cyr pour savoir que les marcheurs n'apprécient pas de marcher sur du goudron,peu agréable par toutes saisons,trop chaud l'été,trop glissant en hiver,usant pour les articulations et déclenchant souvent des tendinites.De plus marcher sur une route goudronnée qui accélère la vitesse des vélos devient dangereux surtout pour les personnes agées et les enfants.On veut nous faire choisir entre un chemin réservé aux cyclistes et un chemin réservé à n'importe quel promeneur:marcheurs,cyclistes,équestres,que l'on soit agés ou jeunes,valides ou invalides,en famille,en groupe ou seul.
Par contre marcher sur un chemin non goudronné,comme il l'est actellement entre Rosières et le carrière de St Julien du Pinet est un pur délice,c'est ce que font d'ailleurs les rosiérois et leurs voisins,ainsi que les touristes dès que la météo s'y prête.C'est impressionnant de voir comment se remplit le parking vers la gare ainsi que le pré du dessus dès que les gens ont du temps de libre et toutes les personnes questionnées sont contentes de trouver ce petit havre de paix.
Pour moi cycliste,vététiste et cyclotouriste,je pratique la Galoche presque toutes les semaines sans encombre et pour le comité départemental du cyclotourisme de la Haute loire,qu'il n'hésite pas à me contacter, je suis en mesure de proposer plus d'une dizaine de parcours adaptés à leur pratique pour aller de Rosières à Yssingeaux sans avoir à privatiser la Galoche pour les cyclistes.
Un amoureux de la Galoche pour tous.

st

dim 31/01/2021 - 04:32

Un bon enrobé comme à Dunières ! Il y a plus écolo mais c'est fait pour un bail.

se

ven 29/01/2021 - 12:57

L : Oui voie verte abimée par endroit mais il y a des secteurs de routes autant sinon plus dégradés et souvent trous bouchés avec enrobée à froid qui ne tient pas. Malgré tout voie verte est utilsable car pour les vélos se sont essentiellement des VTT et la pas trop de difficultés