Tous

Vorey

Les verts de terre... des jardins

lun 14/05/2018 - 11:42 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

« Ce n’est pas un jardin partagé. C’est un jardin associatif ! » Si l’idée est venue au départ du film « Demain », dans lequel apparaissaient des jardins partagés, le concept n’était pas partagé, lui, par la mairie. Et les membres de l’association eux-mêmes préféraient quelque chose de plus « collaboratif ». La différence étant que, au lieu de diviser des parcelles pour les mettre à la disposition des adhérents, ici tous travaillent sur un même espace dans un esprit pédagogique et coopératif.

Une parcelle jouxtant le gîte municipal a donc été mise à disposition par la mairie de Vorey. Là, le travail a commencé. Florian et sa jument, Rosalie, sont venus effectuer le premier labour l’année dernière. Puis sont venus petit à petit les semis, les ateliers, et autres pratiques liées à la biodiversité. « La démarche, c’est d’apprendre à reproduire ses semences potagères, tester différentes techniques… On essaie et on revient d’une année sur l’autre pour voir les résultats » , explique Gaspard, président de l’association les « Jardins verts de Terre ».
Deux ruches, prêtées par Louis Durieux, un apiculteur de Saint-Vincent, sont également venues compléter le jardin cette année.

Cultures, partage et pédagogie
« On veut sensibiliser à l’autonomie alimentaire, continue Gaspard, on aimerait bien que l’association travaille avec les écoles ». Mais si les jeunes sont importants, pour leur transmettre des savoirs, les anciens ne sont pas en reste. « On aimerait bien que les aînés du coin entendent parler de nous et qu’ils viennent nous donner des graines ».

En fait, toutes les idées sont les bienvenues (en plus des graines) puisque le principe est, entre autres, d’expérimenter diverses façons de cultiver, de produire ses propres semis afin de pérenniser les espèces que certains grands groupes chercheraient à s’approprier.
Pour se faire, l’association propose des ateliers pour apprendre à faire soi-même son purin, mais aussi à semer, repiquer, fertiliser...
Les membres de l'association viennent, selon leur disponibilité, arroser, animer un atelier, pailler... En effet, le terme "associatif" n'enlève en rien l'autonomie et l'esprit d'initiative de chacun.
Elle échange aussi des plants, des graines…, au travers par exemple de trocs plantes. Le dernier en date s’étant déroulé en collaboration avec la grainothèque de Saint-Vincent, le 1er mai 2018.

Une journée animée
Des ateliers divers autour du jardin, des échanges de savoirs et de plantes, des contes pour les enfants (sur le jardin bien sûr!), une buvette et des grillades… C’est ce que proposeront les jardins « verts de terre » lors de cette journée.
Pour plus de renseignements, vous pouvez vous rendre sur la page facebook de l’association : jardin verts de terre ou téléphoner au 06/73/12/11/24.

S.L.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire