Les trois policiers assassinés décorés à titre posthume

mar 13/01/2015 - 14:08 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:32

Avertis le matin même de cette initiative par leurs hiérarchies, les forces de l'ordre se sont regroupées, ce mardi 13 janvier 2015, à 11 heures, pour un hommage solennel aux trois policiers tués par les terroristes au siège de Charlie Hebdo et à Montrouge, comme au groupement de gendarmerie de la Haute-Loire, place de la libération au Puy-en-Velay, mais aussi à l'hôtel de police (photo).

Le devoir, à tout instant
Comme pour illustrer le travail qu'effectuent les policiers au quotidien, toujours prêts à intervenir au service de la population, trois agents sortent des rangs quelques instants avant le début de la minute de silence. Ils courent et sautent dans une voiture, appelés par le devoir. Nous n'en saurons pas plus sur cette intervention. Une intervention comme il y en a tout le temps, la routine quoi.

----A l'entrée du commissariat ponot, une rose, déposée par un anonyme la semaine dernière, remercie les forces de l'ordre, avec cette note : "Je suis les familles des victimes, je suis la prochaine victime, JE SUIS CHARLIE car je suis pour la liberté d'expression, pour la presse, la démocratie. Merci à la police, à tous ces hommes qui sacrifient leur vie pour les nôtres. Respect".-----Décorations posthumes
Au terme de la minute de silence, la commissaire, Jeannine Buisson, directrice départementale de la sécurité publique, rend hommage aux trois policiers.
Les gardiens de la paix Franck Brinsolaro et Ahmed Merabet, assassinés au siège de Charlie Hebdo mercredi dernier, ont été élevés au rang de lieutenant et nommés chevaliers dans l'ordre national de la Légion d'honneur, cités à l'ordre de la Nation.
La policière municipale stagiaire, abattue dans le dos à Montrouge, Clarissa Jean-Philippe, elle, devient brigadier.
La médaille d'honneur de la police nationale (échelon or), la médaille d'or de la sécurité intérieure et la médaille pour acte de courage et de dévouement (or) ont également été décernées aux trois policiers.

Hommage national
Ce mardi, plusieurs des victimes des attentats de la semaine dernière sont inhumées, en région parisienne et en Israël.
En début de semaine prochaine, François Hollande présidera un hommage national.

A.W.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire