Les trains de la discorde

ven 19/06/2015 - 20:36 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:35

La gestion des trains par les régions n'est pas, il est vrai, un petit dossier. Le budget est très conséquent (plus de 8 millions d'euros chaque mois pour l'Auvergne) et c'est un point de friction important.
C'est Daniel Duglery, maire de Montluçon les républicains depuis 2001, qui a lancé une opération "Train de la colère". Laurent Wauquiez lui a emboité le pas.

Dès le début du communiqué de l'actuel président de la région Auvergne le ton est donné : "Quelle surprise de voir Laurent Wauquiez s’intéresser – enfin – aux transports ferroviaires,...le chef de file des républicains pour les régionales en Auvergne Rhône-Alpes utilise ses armes favorites désormais bien connues : mensonge, outrance et démagogie."

"Du retard à l'allumage"
Le rapport avec ses préconisations est sorti il y a trois semaines, ce que fait remarquer la gauche "le candidat Wauquiez a du retard à l’allumage et s’exprime trois semaines après la sortie du rapport Duron….René Souchon avait réagi dès le lendemain. Le Président de la Région Auvergne indiquait dans la presse que certaines des propositions du rapport pouvaient être retenues, alors que d’autres ne sont pas recevables. René Souchon souhaite en particulier que la liaison Montluçon - Paris reste directe. Sur cette ligne, le prochain Contrat de Plan Etat Région a acté les études pour l’électrification de Montluçon / Bourges."

----

Certaines lignes étant de véritables gouffres financiers: onze d’entre elles, bénéficient de subvention public supérieur à 100 euros par voyageur, avec un pic pour Bordeaux-Lyon (plus de 275 euros par voyageur).
Mais certaines lignes sont créditées « à fort potentiel », comme Paris-Clermont-Ferrand. Le rapport Duron propose d’y renforcer la cadence et de mettre en place de nouveau matériel.

-----Laurent Wauquiez de son coté indique que selon lui la gauche soutient le rapport Duron : "Aujourd’hui force est de constater que le bilan de la région est désastreux pour l’Auvergne en matière de transport et particulièrement pour ce qui est du transport ferroviaire : par son silence elle soutient et approuve le rapport Duron au lieu de défendre l’utilité des trains inter-cités, elle n’est pas parvenue à faire arriver le TGV en Auvergne et le quotidien des Auvergnats dans les transports TER (trains vétustes, montée de l’insécurité...) n’a cessé de se dégrader.

Réne Souchon précise : Monsieur Wauquiez  ne dit pas que le rapport Duron préconise de passer de 8 à 12 trains par jour sur Clermont-Ferrand / Paris avec l’utilisation de rames à haut niveau de service en remplacement des rames actuelles..... Monsieur Wauquiez devrait s’intéresser aux trains plus souvent, ...Sur ce sujet comme sur d’autres, Monsieur Wauquiez a un sacré train de retard pour envisager de diriger la future grande Région Auvergne Rhône-Alpes."

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire