Tous

Brioude

Les Tisseurs de Mots font rimer poésie et fantaisie

dim 20/03/2016 - 20:39 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:40

A l’occasion du Printemps des poètes, les membres de l’association Tisseurs de Mots se sont livrés à des joutes enjouées, vendredi 18 mars, au café lecture La CLef, à Brioude.
Des joutes aux parfums de jeux, rythmées par les plaisanteries et les taquineries. En groupe ou en solo, les Tisseurs de Mots ont créé des textes poétiques farfelus et jubilatoires.

Seuls comptent la rime et le plaisir de jouer avec les mots
Loin de s’enfermer dans des carcans et de cogiter avec ardeur, ils ont laissé libre cours à leur créativité et se sont allègrement affranchis des contraintes du genre littéraire. Deux ou trois petites consignes, quand même, histoire de donner une ligne conductrice à l’exercice : un mot ou une expression à utiliser obligatoirement, par exemple. Mais ensuite… qu’importe le nombre de vers ou de pieds. Qu’importe même le sens. Seuls comptent la rime et le plaisir de jouer avec les mots.
Igor Chirat, l’une des chevilles ouvrières de l’association, avait d’ailleurs prévenu : « la soirée se veut très ludique et conviviale ». Objectif atteint. Les Tisseurs de Mots ont célébré le Printemps des poètes dans la joie et la bonne humeur, avec un enthousiasme communicatif. Pour preuve, la contagion a gagné l’un des clients du café, qui a tout résumé en une phrase : « vous avez tous le sourire et vous avez tous donné le partage ».

Création littéraire
Il me souriait,
La tête penchée,
Sur son cou en cheminée d’usine,
Le regard clair,
La casquette de travers,
Dans une atmosphère limpide
A l’odeur de limaille et de graisse rance.
Il faut dire qu’il avait du nez, notre camarade !
Un long nez comme un pot d’échappement.
Un nez faste,
A peine amoché par ses nombreux combats de boxe.
De sa voix ébréchée il chantait une romance
Et comptait fleurette au compresseur tout dégonflé
Sur un air de cabrette,
Avec son cabriolet.
Il dégringolait les notes en rafale,
Epoustouflant,
En soufflets tout essoufflés.

I.A.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire