Les sapeurs-pompiers partis en Gironde sont de retour

jeu 30/07/2015 - 14:09 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:36

Ils étaient 21 sapeurs-pompiers volontaires de Haute-Loire à prendre la route pour Saint-Jean-d'Illac samedi 25 juillet. Ce mercredi 29 juillet, ils sont rentrés après avoir apporté leur aide pour éteindre l'indendie qui a détruit près de 570 hectares.

Un secteur pour l'Auvergne
Les traits quelque peu tirés mais le sourire aux lèvres, ils sont fiers de la tâche accomplie. Pour la moitié d'entre eux, cette expérience était une grande première. Au sein de la colonne Auvergne qui comptait 60 hommes et femmes, 16 camions, trois Groupes d'intervention en feu de forêt (GIFF), ils ont été affectés à un secteur. " Il y a eu un gros travail d'accompli " précise le lieutenant Eric Boudet, adjoint au chef de centre Monistrol-sur-Loire, fier de l'effectif.

De longues journées
Ils sont arrivés sur place dimanche à 8h et à 10h, ils étaient déjà sur le front. Tous les jours, ils ont lutté jusqu'à 20h, avant de rejoindre le gymnase de Peyssac où les habitants de la commune leur préparaient des repas. " On se couchait vers 23h30 et on se levait à 7h ", précise Eric Boudet. Dimanche et lundi, les altiligériens se sont occupés des lisières. La journée de mardi a été consacrée à la surveillance. Ils ont été désengagés avec quelques heures d'avance grâce à la pluie qui a touché la Gironde. 

De retour en Haute-Loire, les soldats du feu vont reprendre le cours d'une vie normale. " Vous pouvez être fiers d'être sapeurs-pompiers, a déclaré le lieutenant-colonel Alain Mailhé, avant d'ajouter, des sapeurs-pompiers de la Haute-Loire. "

E.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire