Les rois du sillon à la finale de labour

dim 24/08/2014 - 23:49 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:24

La finale départementale de Labour s'est déroulée ce dimanche 24 août à Aubissoux sur la commune de Craponne-sur-Arzon. Ce sont 24 candidats qui se sont affrontés pour déterminer qui représentera la Haute-Loire le week-end prochain lors de la finale régionale en Haute-Vienne.

Qu'est-ce qu'un bon labour ?
Un labour est une méthode permettant de préparer la terre avant l'ensemencement mais c'est également un véritable art. Prenez un champ, une charrue, un tracteur et un spécialiste de techniques agricoles et vous obtiendrez un labour de choix. Deux types existent : à plat (avec des tracés droits) et en planche (avec des tracés en cercles). Il faut qu'ils soient réguliers, suffisamment profonds (18 à 20 cm), sans chaumes apparentes mais il est obligatoire que les mesures soient justes. Pour corser les choses, un temps est imposé : 2h15 pour un labour à plat et 2h30 en planche.
Pour vérifier tous ces critères, un jury composé d'anciens champions de France, d'anciens participants aux finales nationales ou encore de techniciens, veille au grain.

Absence de favori
Le Président des Jeunes Agriculteurs (JA) de Haute-Loire, Anthony Fayolle, nous a confié : " Avant le début des épreuves, on ne peut pas distinguer de favori. Les résultats dépendent de beaucoup de paramètres surtout quand il y a des jeunes très motivés ou des charrues plus sophistiquées ". Il pointe un autre aspect de l'événement : " C'est l'occasion de se retrouver, on rencontre à nouveau tous les jeunes agriculteurs. Bien entendu, on peux parler des problèmes rencontrés vis-a-vis de la finale mais aussi de ceux rencontrés dans notre métier ".

Pas que du labour
De très nombreuses animations ont été imaginées par les JA du canton de Craponne. Une vingtaine d'exposants de matériel agricole renseigne professionnels et curieux pendant que les enfants vont taquiner un veau dans une petite arène. Des démonstrations de BMX divertissent également les passants avec des figures impressionnates et parfois même...des chutes. Les plus téméraires auront testé le baptême de l'air en hélicoptère à l'entrée des lieux.

Pour le labour à plat, Julien Duplomb (Saint-Paulien) et Aurélien Vidal (Pradelles) se sont qualifiés. Ainsi que Florient Dieudonnat (Allègre) et Nicolas Farigoule (Allègre) pour le labour en planche. Ils se rendront donc en Haute-Vienne le week-end prochain pour défendre les couleurs altiligériennes.

E.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire