Les retraités battent le pavé pour leurs droits

mar 17/03/2015 - 18:14 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Une petite centaine de personnes se sont réunies ce mardi matin à 10h30 devant la préfecture pour dénoncer l’attitude du patronat dans les négociations de l’avenir des régimes complémentaires Agirc et Arrco.
Les retraités refusent la fusion des deux régimes, la réduction des pensions et le report de l’âge du départ à la retraite.
 
Des idées pour préserver les retraites 
Ils proposent des solutions pour augmenter les recettes des régimes et préserver ainsi les droits des retraités comme soumettre à cotisations l’ensemble des éléments de rémunération (épargne salariale, intéressement, participation), faire contribuer les revenus financiers au même titre que les salaires et appliquer l’égalité homme-femme « ce qui permettrait de pérenniser les deux régimes jusqu’en 2040 ».

Pour certains, trop, c'est trop
Joel, un retraité de 63 ans est venu manifester pour la première fois : " Je viens de Langeac parce qu'au 1er janvier dernier, on m'a enlevé 53 euros sur la pension et supprimé mon allocation d'invalidité de 120 euros mensuel. Si je veux la toucher, il faut que je vive en dessous du seuil de pauvreté... " Désespéré, il a adressé plusieurs courriers au gouvernement. Il ironise : " On m'a envoyé une lettre de condoléances. "

Odile Maurel, secrétaire de l’Union Syndicale des Retraités CGT explique sa présence :
Les manifestants ont été reçus en préfecture par un représentant du préfet. 

E.J. 

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire