Les quartiers d'été au Puy : quand le sport favorise l'insertion sociale

jeu 01/01/1970 - 02:00 , Mise à jour le 17/07/2021 à 04:00

Déjà expérimenté l’été dernier au Puy-en-Velay et apprécié par les résidents des quartiers de Guitard et du Val Vert, le dispositif Quartiers d’été, coordonné par l’association DAHLIR, est de retour pour une deuxième édition, débutée le 12 juillet jusqu'au 27 août 2021. L'an dernier, ce sont 96 jeunes de 6 à 25 ans qui avaient pris part aux 122 créneaux d’activités proposés.

L’opération a pour vocation de permettre la pratique gratuite d’activités sportives, culturelles et familiales aux enfants et familles résidant dans ces zones classées prioritaires sans toutefois servir uniquement d’occupation estivale. L’intention principale du dispositif est de servir de levier pour accompagner par la suite les participants vers une pratique régulière et une prise de licence au sein du club ou de l’ association de leur choix.

Le programme des activités a été construit par Abel Rochette, chargé d’accompagnement DAHLIR en lien avec les partenaires institutionnels (le Service départemental à la jeunesse, à l’engagement et aux sports (SDJES) - Haute-Loire, l’Agglomération du Puy-en-Velay et la Ville du Puy-en-Velay). Il a pu s’appuyer sur les clubs et associations du territoire afin que les intervenants puissent faire découvrir leurs activités aux jeunes.

Photo par DAHLIR

Au programme de cette édition 2021 :

Du tennis avec le Tennis Club de Vals, du football avec Le Puy Foot 43, du baseball avec les Sharks du Puy, de la boxe française avec Le Puy Savate Boxe, du kickboxing avec l’Athletic Club du Puy, des jeux de boules avec le Comité Boules 43 et le Bowling Club mais également des ateliers de relaxation sophrologique proposés par le CIDFF et Anna-Marielle David ou de gymnastique d’entretien avec l’association Montplaisir Sport Santé EPGV Haute Loire. Le DAHLIR, facilitateur d’inclusion dans les quartiers prioritaires

Sport, culture, bénévolat, centres de loisirs : L’association DAHLIR a pour vocation de faciliter l’épanouissement de publics fragilisés par un accompagnement sur-mesure (de la demande jusqu’au suivi) vers des loisirs choisis et réguliers..

 

L’accompagnement des médiateurs quartiers DAHLIR revêt plusieurs objectifs :

  • Repérer et mobiliser les personnes les plus éloignées de la pratique régulière de loisirs, notamment les plus fragiles au sein des quartiers.
  • Identifier les besoins des personnes et réorienter vers les partenaires adaptés.
  • Sensibiliser la population à la pratique régulière d’un loisir en passant par des offres existantes.
  • Accompagner de manière individualisée les personnes vers une pratique régulière et durable au sein de clubs et associations sportives. De la même manière, accompagner ces structures dans l’accueil des bénéficiaires.
  • Développer des projets en lien avec les acteurs présents au sein des quartiers (Ex : Quartiers d’été).

Santé, parentalité, recherche d’un emploi, d’un logement... La pratique de loisirs s’inscrit aussi dans le projet global de la personne, un outil supplémentaire du parcours d’insertion. Le chargée d’accompagnement DAHLIR créée des passerelles vers les activités de loisirs dans son rôle de médiateur entre les différents acteurs du quartier : centres sociaux, maisons de quartier, assistantes sociales de secteur, missions locales, professionnels de santé, structures de loisirs... L’objectif ? Faire en sorte que les actions menées en commun permettent de toucher les personnes les plus éloignées de la pratique et ainsi de favoriser leur inclusion.

Le programme du mois de juillet : 

Programme du mois de juillet Photo par Association DAHLIR

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés