Les ponots à Rio

mer 21/05/2014 - 10:15 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:21

« J'étais parti en Argentine en 2011, alors lorsque l'opportunité d'aller au Brésil pour la coupe du Monde s'est présentée, j'ai foncé », Damien Terle est l'instigateur d'un coup de tête, un projet un peu fou : celui de partir vivre le plus grand événement sportif au monde, de l'intérieur. « Un coup de tête », c'est comme ça qu'il qualifie sa décision prise en août dernier : « avec quatre potes, on a décidé de prendre notre billet d'avion pour Sao Paulo alors qu'aucun d'entre nous n'avez posé ses vacances et prévenu son patron ».

« L'Amérique du Sud, une terre d'accueil »
Depuis 10 mois, leur projet a pris forme, même s'il restait encore quelques petits détails à régler il n'y a pas si longtemps : « on ne veut pas se prendre la tête, au début du mois, il nous manquait toujours l’hébergement pour les trois dernières semaines, mais on est resté serein », confie Damien Terle avec un sourire, lui qui garde un super souvenir de son premier voyage en Amérique du Sud avec des personnes très accueillantes. Il revient plus en détails sur les échéances qui ont précédé ce futur périple. Ecoutez :

{{audio1}}

La possibilité de voir les bleus
Et comme le hasard fait parfois bien les choses : « on a joui de beaucoup de chance pour avoir les places et on a en plus la possibilité de voir l'équipe de France en 8ème de finale », souligne Damien Terle. L'affiche n'est pas impossible et met l'eau à la bouche : France / Argentine (si la France termine 2ème de son groupe et l'Argentine 1ère). « On espère quand même que les bleus finissent leaders après la phase de poule », réagit Damien Terle en bon supporter du maillot floqué du coq, « on a aussi une possibilité de voir l'équipe de France en quart, soit au Salvador ou au Maracanã, mais là il faut faire des calculs », renchérit-il.
Mais comme il n'y a pas que le foot dans la vie, les cinq acolytes espèrent bien profiter des charmes du Brésil. Ecoutez Damien Terle nous dévoiler leur futur itinéraire :

{{audio2}}

Un projet à 3500 euros
Damien Terle ne partira pas seul puisque « son équipe do Brazil » est composée de Sébastien Juanole, Pierre-Nicolas Belier, Antoine Kuntgen et l'interprète pour naviguer au travers de la culture locale, Nilton de Freitas qui parle le portugais. Les cinq altiligériens comptent bien profiter des charmes du Brésil tout en restant raisonnables. Ils ont économisé et planifié leur budget, écoutez Damien Terle :

{{audio3}}

Dans dix jours, les cinq aventuriers s’envoleront pour le Brésil. Seule petite inconnue de leur beau programme, la situation sociale du pays : à l'heure actuelle, l'ambiance reste tendue avec des manifestations et des grèves qui continuent alors que le jour J, c'est aujourd'hui !
 

A.P.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire