Tous

Tence

Les petits rugbymen du Haut-Lignon au plus près des jaunards

mer 15/04/2015 - 09:33 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Les rugbymen de l'ASM Clermont préparent activement la demi-finale de la coupe d’Europe qui aura lieu samedi prochain à Saint-Etienne, contre les anglais de Saracens.
Ainsi, ils sont venus trois jours se ressourcer et parfaire leur condition physique à 1000 mètres d’altitude, sur les terres du Haut-Lignon.

Pour rien au monde, ils n’auraient voulu "rater ça"
Entretenant des liens d'amitié très étroits avec les membres du Rugby Club des Hauts Plateaux (RCHP), Lilian Camberabero, président du Comité de Rugby de Drôme-Ardèche, vainqueur en 1968 du premier Grand Chelem avec l’équipe de France de rugby, s’est empressé de leur rendre visite, ce mardi 14 avril 2015, afin d’être lui aussi au plus près des jaunards.
A l’instar d’une bonne centaine d’enfants, dont certains sont là depuis presque deux heures, à l’exemple d’Aubin, 10 ans et Pierre, 13 ans de Tence. Pour rien au monde, ils n’auraient voulu "rater ça". Et ils piaffent d’impatience sous la chaleur torride de cette journée printanière. Les minutes paraissent interminables.

Les jaunards arrivent enfin
16h45 : branle-bas de combat ! Enfin, le grand et splendide autocar, bariolé de couleurs chatoyantes jaune et bleue, se gare sur le parking du stade Jo Masso. Hébétés, petits et grands observent soigneusement la descente du bus, à la queue leu-leu, des jaunards vêtus d’un polo bleu et d’un short bleu-marine.
Morgan Parra et ses partenaires se dirigent vers l’espace bien délimité et réservé à la séance de dédicaces. Au passage, ils adressent un petit "Bonjour !" comme pour détendre l’atmosphère et décomplexer le public, lequel répond à son tour, en signe de bienvenue "Bonjour, Bonjour !".

Effervescence et bonne humeur
Après les photos de groupe, dans la gaieté et la bonne humeur, l’effervescence monte d’un cran et l’ordre fait place au méli-mélo attendu. Ainsi, les enfants de l’école de rugby des Hauts Plateaux, mais aussi certains venus du Puy-en-Velay, voire du département voisin ardéchois, s’adonnent infatigablement aux plaisirs des dédicaces, quid sur un maillot à la couleur jaune de l’ASM, quid sur un ballon, quid sur un poster de l’équipe montferrandaise, quid sur un simple bout de papier.
Ils veulent être vraiment à tout prix au plus près de leurs idoles. "J’ai 17 autographes, mais pas celui de Parra", jubile Lisa, 11ans, de Tence. Et elle se précipite dès lors vers celui-ci. L’excitation est à son comble. Très disponibles, tous les joueurs montferrandais présents, Aurélien Rougerie, Morgan Parra, Camille Lopez, Julien Pierre, Thomas Domingo, Vincent Debaty, Noa Nakaitaci, Brock James, pour ne citer que ceux-là, se prêtent volontiers au jeu des autographes. "C’est génial", proclament tout simplement et simultanément Oscar, 11 ans et Mattéo, 12 ans, tous deux du Puy. Egalement de la partie, Julien Malzieu, joueur natif de Cayres en Haute-Loire évoluant à l'ASM, révèle : "ce stage nous a permis de travailler en toute quiétude, dans la sérénité et a permis de renforcer la cohésion du groupe"

"Quand on est un enfant, on a des étoiles plein les yeux"
Les appareils photos crépitent à tout va. Tout un chacun veut immortaliser l’instant avec les stars clermontoises. Ainsi, cette maman prenant un cliché de ses deux enfants, une petite fille et un petit garçon, dans les bras d’Aurélien Rougerie qui ironise "ce ne sont pas les miens !". "Vous ne les reconnaissez-pas", lui rétorque plaisamment un monsieur présent. Même les demoiselles jalousent et veulent poser aux côtés de leurs chouchous.
Pendant une bonne demi-heure, les clermontois griffonnent et griffonnent sans relâche et sans rechigner, pour le plus grand plaisir et bonheur des enfants, sous l'oeil admiratif des adultes. "Quand on est un enfant, on a des étoiles plein les yeux", agrémente pertinemment Ambroise Mallet, le capitaine de l’équipe du RCPH. Même les adultes n’ont pu résister et ont imité les mômes. En retour, les jaunards reçoivent maints encouragements pour le match de samedi. Les messages de soutien "Bonne chance", "Bon match" ou encore "On est tous derrière vous", fusent du public. Et le bus quitte la cité tençoise pour rejoindre la capitale auvergnate.

----L'ASM disputera sa demi-finale de l'European Rugby Champion Cup, cette première édition de la nouvelle "H cup", samedi prochain 18 avril. Elle affrontera les anglais de Saracens au stade Geoffroy Guchard de Saint-Etienne, à 16h15 précisément . En cas de victoire, les clermontois affronteront le vaiqueur de l'autre demi-finale, Toulon contre les irlandais de Leinster, se déroulant le dimanche 19 avril, à 16h15 également, au stade Vélodrome de Marseille. Peut-on rêver d'une finale ASM /RC Toulon dans le magnifique stade de Twikenham à Londres le 02 mai prochain à 18h ?-----Le sentiment du devoir accompli
Julien Melin, président de la Communauté de Communes du Haut-Lignon, soulève "la fierté du Haut-Lignon d’avoir accueilli depuis dimanche sur son territoire l’équipe de l’ASM Clermont". Il remercie notamment chaleureusement tous les acteurs, des sponsors aux bénévoles, des collectivités locales au RCPH, qui ont permis la réussite totale du stage des clermontois en terre altiligérienne.
"Ils sont partis pleinement satisfaits mais ils ont promis qu’ils reviendraient", avertit, plein d’espoir, Guillaume Chazot, propriétaire de l’Hôtel Bel Horizon au Chambon-sur-Lignon, résidence d’accueil des puydômois.

Les dames aussi ont été impressionnées
Brigitte Renaud, maire de Tence y va de sa touche féminine. En guise de conclusion, elle dénote que les dames aussi ont été fortement impressionnées par la corpulence des jaunards. "Quand on les voit sur le petit écran, ils sont certes impressionnants, mais quand on les voit en face de nous, ils sont encore bien plus impressionnants", clame-t-elle encore ébahie.
Au final, qui des enfants ou des dames ont été vraiment les plus émerveillés ? La question reste soulevée.

G.D.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire