Les Ogres de Barback à Brives: il reste des places

mar 26/04/2016 - 18:39 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:41

Le Centre Départemental des Musiques et Danses Traditionnelles de Haute-Loire organise le festival des Nuits Basaltiques, du 27 au 30 juillet 2016, à la Maison Pour Tous de Brives-Charensac, En raison de travaux au Centre Pierre Cardinal du Puy-en-Velay où l'événement se tenait habituellement. Ces quatre jours feront vivre les musiques et danses traditionnelles d’Auvergne et d’ailleurs, revisitées par les artistes d’aujourd’hui. Cette année, le festival innove encore en proposant une soirée exceptionnelle réunissant le vendredi soir Les Ogres de Barback et Le Bal Brotto Lopez. La programmation mêle musique et danse, concerts et bals pour permettre à tous de se retrouver dans une ambiance festive.

Une soirée d’ouverture gratuite
Le mercredi 27 juillet, pour la soirée d’ouverture, l'entrée sera libre à partir de 18h30 pour un apéro-concert avec les groupes Granite, Auvergnatus et Tornamai.
Granite est un duo formé de Sébastien Lagrange à l'accordéon chromatique et de Didier Gris au violon. « Après des années de scènes partagées ensemble dans diverses formations musicales, Didier et Seb ont décidé de créer ce duo aux multiples influences de musique trad' (compositions, Québec, Irlande,
Morvan, etc.), expliquent les organisateurs. Certains moments
du concert donnent envie de se lever et de danser et par moment la
sensibilité des deux garçons explose sur les morceaux lents ! L’un à l’écoute de l’autre, ces deux gars se donnent la parole et sont à l’écoute ! »

Les bals auvergnats de Paris toujours vivants
A 20h30, place au bal trad' avec Auvergnatus. Jean Blanchard au banjo ténor, Laurence Dupré au violon, Fabrice Lenormand à la cabrette et Thomas Restoin à l'accordéon perpétuent l'héritage des bals auvergnats de Paris. « Au tout début du XXe siècle, dans les bals auvergnats à Paris, explique le groupe, on assiste à un formidable brassage de musiques, de musiciens et d’instruments. Ce mélange va engendrer dans l’entre-deux-guerres plusieurs styles dont le répertoire musette, le swing musette ou le folklore auvergnat. Ces répertoires du bal auvergnat à Paris n’ont jamais cessé d’être joués et leur vigueur est restée intacte, réellement transmise de génération en génération. [...] En ce début de XXIe siècle, toutes ces musiques sont bien vivantes et pratiquées et dansées à corps perdu par de nouvelles générations de passionnés. »

Comme châtaignes au feu
Avec Tornamai, « Le bal qui débogue » clôturera cette première soirée. Boudègue, tambourin à cordes, mandoline, mandole, banjo, kartals... seront les outils de ces quatre amoureux des Cévennes dont la musique est ensauvagée de bourrées et de rigaudons. « Comme châtaignes au feu, Tornamai fait rôtir la mémoire des cordes et du chant, pour délivrer un balèti à l’énergie ardente », s'enthousiasment les organisateurs.

« Les cinq coqs », groupe d'Yssingeaux
Le jeudi 28 juillet, la deuxième soirée commencera plus tard, à 21 heures, pour un concert-bal trad' avec le groupe local Lou Cin Djai, ou « Les cinq coqs », en occitan, clin d’œil à Yssingeaux. Avec leur vielle à roue, leur cabrette et leur accordéon diatonique, Lucien Pillot, Arnaud Bibonne et Florent Paulet traceront un répertoire issu des collectes réalisées sur le département. Ainsi « musiques, chants en français et en occitan, unisson et polyphonies se mettent au service des airs de Haute-Loire. »

Une musique à danser dynamique
Gravenoire complétera cette soirée au son du banjo, de la clarinette, des accordéons, de la cabrette et des pieds ! Les quatre musiciens, issus de l’association « Les Brayauds », se sont retrouvés un peu par hasard sur scène pour une partie de bal. « Ils ont trouvé que ça marchait pas mal, confie les organisateurs. Le hasard s’est transformé en occasions de jeu volontaires et voilà le résultat… une musique à danser dynamique, et à leur image : franche, directe et efficace. »

----Les Ogres de Barback c'est une fratrie : Fred, Sam, Alice et Mathilde Burguière sont frères et sœurs; Alice et Mathilde étant jumelles. Ils ont grandi à Jouy-le-Moutier dans le Val-d'Oise. D'origine arménienne, ils sont des descendants de rescapés du génocide arménien.-----Entre bal folk et chanson française
Le vendredi 29 juillet, la troisième soirée commencera, elle aussi à 21 heures pour un concert-bal exceptionnel avec la tête d'affiche, Les Ogres de Barback, accompagnés du Bal Brotto-Lopez. Alice, Mathilde, Fred et Sam Burguière, Cyrille Brotto et Guillaume Lopez
« Ancrés initialement dans un champ musical précis [la chanson à texte pour les Ogres, la musique traditionnelle des pays d’Oc pour Brotto et Lopez], les deux groupes n’ont eu de cesse d’enrichir celui-ci en l’ouvrant à différentes sonorités d’ailleurs, sans jamais ni le perdre de vue, ni le trahir », expliquent les organisateurs qui poursuivent : « L’idée est d’inviter le public à un voyage inédit sur des territoires à défricher, quelque part entre sonorités traditionnelles et musiques actuelles, entre bal folk et chanson française, entre ancrage sudiste et accent parigot, entre cornemuse des Landes de Gascogne et instruments rock… Quelque part où le regard portera loin. »

Foi de Gascon !
Et pour clore cette soirée, le groupe Faburden mêlera cornemuse des Landes de Gascogne, violon, vielle ténor et batterie. « Faburden puise son identité dans le terreau des Musiques Traditionnelles de Gascogne, racontent les organisateurs, puis s’est imprégné de Musiques Actuelles, de Rock et d’expérimentations sonores diverses. Il en résulte une musique à danser solide, enracinée et magmatique, en constante mutation. »

----Les Ogres de Barback étaient venus en Haute-Loire à l'été 2009 dans le cadre du festival des cuivres du Monastier-sur-Gazeille.

-----Un girls band occitan
Enfin le samedi 30 juillet sonnera l'apothéose, à partir de 21 heures pour le concert-bal de clôture avec trois groupes. D'abord Cocanha, un trio féminin qui fait sonner en choeur les répertoires pyrénéens, gascons et languedociens. « Le son est brut, généreux, sincère, analysent les organisateurs. Un girls band occitan pour un concert à danser ou un bal qui s’écoute tout en élégance, humour et caractère. »

Ensuite, le duo La Forcelle mettra son violon et son accordéon diatonique au service de la « Création traditionnelle » et de la « Tradition créative » tout en humour et en délicatesse.

Enfin, le groupe Jéricho aura la lourde tâche de dire au revoir au public altiligérien. Il le fera aux sons de chabrettes, ttun ttuns, cabrettes, banjos, vielles à roue et boîtes à bourdons. « À partir des répertoires musicaux profanes et de dévotion d’occitanie, la musique de Jéricho se constitue comme un Oratorio populaire dans lequel corps et voix sont mis en mouvement ».

Le festival « Les Nuits Basaltiques » est soutenu par les collectivités territoriales : Ville du Puy-en-Velay, Communauté d’Agglomération du Puy-en-Velay, Pays du Velay / Région Auvergne, Département de Haute-Loire / Haute-Loire Musiques et Danses.

Les Ogres de Barback en concert, ça donne ça :

Filmé au festival des Voix (Moissac) le 26 juin 2016 par Yak0 © COUAC PRODUCTIONS

Stages 2016
Du jeudi 28 au samedi 30 Juillet
Le Puy en Velay – Ecole Michelet
Accordéon diatonique / Bruno Le Tron
Accordéon diatonique / Lolita Delmonteil-Ayral
Violon / Basile Brémaud
Cornemuse / Jean Blanchard
Vielle à roue / Ste?phane Durand
Danse / Sarah SEREC
Chant / Clément Gauthier
Musique d’ensemble / Didier GRIS

Tarifs
MERCREDI 27 JUILLET – Granite / Auvergnatus / Tornamai
Entrée libre
JEUDI 28 JUILLET – Lou Cin Djai / Gravenoire
Plein tarif 13 €, tarif réduit* 11 €
VENDREDI 29 JUILLET – Les Ogres de Barback et Le Bal Brotto Lopez / Faburden
Plein tarif 22 €, tarif réduit* 18 €
SAMEDI 30 JUILLET – Cocanha / La Forcelle / Jéricho
Plein tarif 13 €, tarif réduit* 11 €
FORFAIT 3 SOIRÉES – JEUDI/VENDREDI/SAMEDI
Plein tarif 40 €, tarif réduit* 36 €
Toutes les soirées sont gratuites pour les stagiaires et pour les moins de 15 ans accompagnés d’un adulte.
*Tarif réduit : adhérents CDMDT et AMTA, MPT Brives-Charensac, Tradzone,
chômeurs, étudiants, groupes de plus de 8 personnes.
Les réservations sont disponibles sur ces différents points de vente : 
Office de Tourisme du Puy-en-Velay
Magasin Auchan de Brives-Charensac
MPT de Brives-Charensac
Une billetterie en ligne est également disponible sur le site de l'association qui porte le festival depuis sa création, le CDMDT43, sur cdmdt43.fr

Lieux et accessibilité
SOIRÉES : MERCREDI / JEUDI / VENDREDI /SAMEDI
Maison Pour Tous – 1, Route de Coubon – 43700 Brives-Charensac
SAMEDI : RESTITUTION DES STAGES
Ecole Michelet – Place Michelet, 43000 Le Puy-en-Velay.
Entrée côté jardin Henri Vinay : Cours Victor Hugo

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire