Les Musicales : c'est fini

sam 22/03/2014 - 23:05 , Mise à jour le 22/03/2014 à 23:05

Ce samedi 22 mars, Jacques Temey, le Président des Musicales, a donné une conférence de presse finale au Centre Pierre Cardinal.

Des années de passion
C'était il y a un peu plus de 40 ans, le festival des Musicales voyait le jour à Saint-Vidal afin de mettre en valeur le patrimoine local. La musique latino-américaine était déjà à l'honneur, depuis, elle a pris une part importante en Haute-Loire. Les 20 premiers festivals se sont donc déroulés à Saint-Vidal, puis les 20 suivants ont eu lieu au Puy. Les nombreuses têtes d'affiches ont su fidéliser leur public. Le conseil d'administration en place actuellement a pris la direction de ce festival il y a déjà dix ans.

" Les limites ont été atteintes "
Jacques Temey explique : " Nous avons rencontré beaucoup d'obstacle pour l'organisation de la 40ème édition mais nous avons été guidés par notre coeur et nous sommes allés jusqu'au bout. Nous avons atteint des limites techniques, artistiques et humaines. Après la clôture de la 40ème, nous ne savions pas comment faire mieux ". Il continu : " Nous avons hérité de ce festival, nous ne l'avons pas créé. Une certaine lassitude s'est installée, nous nous sommes demandés pour quoi et pour qui nous le faisions, ce que nous avions à y gagner... Tenter de faire encore mieux était très risqué, nous préférons que le festival se ré-écrive à partir d'une page blanche ". Le président raconte la façon dont l'association a réfléchi au problème : " Nous voulions rallumer la flamme mais malheureusement il était trop tard pour initier le projet voulu en début d'année 2014 donc nous avons décidé d'arrêter : c'est une décision de raison et non de coeur ". 
 
Compteur à zéro
Concernant l'aspect financier de l'arrêt du festival, le bilan sera clôturé normalement, c'est-à-dire que le déficit causé par la dernière édition sera comblé par les finances de l'association. Le Président tient a remercier chaleuresement le Conseil Général pour l'aide apporté. Il conclut: " Cette fermeture des comptes sera seine et définitive ".

Quel programme pour 2015 ?
Jacques Temey confie la possibilité d'une poursuite d'activité sur le créneau de début juillet mais pas par l'association des Musicales qui sera dissoute. On pourrait retrouver des membres de l'association mais rien n'est certain pour l'instant.
D'anciens bénévoles ont pris la parole pour confier leur frustration mais aussi leur compréhension. Ils expliquent le grand vide qu'ils ressentent tout en reconnaissant la décision courageuse et légitime : réaction qui sera sans doute partagée par les passionnées de musique.

Jacques Temey a tenu à terminer la conférence par un " merci, pour les professeurs, les stagiaires, les bénévoles, les collectivités ainsi que les membres du conseil d'administration ".

E.J.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire