Les médecins généralistes se mobilisent à nouveau

jeu 05/02/2015 - 14:10 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:32

Le 19 décembre, les médecins avaient annoncé le mouvement de grève, deux journées d'actions avaient été planifiées le 23 décembre et le 6 janvier. Insatisfaits de la situation, ils ont décidé de continuer le mouvement ce jeudi 5 février.

Une lettre au président
Ce jeudi, les médecins du département se relayent sur la place du Breuil au Puy-en-Velay pour sensibiliser les passants. Ils peuvent ainsi leur apporter leur soutien en signant une lettre destinée au président de la République, François Hollande. Plusieurs centaines ont déjà été signées dans les cabinets de médecine générale. Ces lettres seront toutes remises au préfet de Haute-Loire ce jeudi après-midi à 16h30. Rolland Rabeyrin espère en avoir au moins un millier.

Mouvement suivi
Pour cette journée, plus de 50% des cabinets de médecine générale sont fermés, certains internes ont également rejoint le mouvement. Roland Rabeyrin, médecin généraliste sur le quartier de Guitard et président du syndicat MG 43, explique pourquoi le mouvement de grève est reconduit :

La permanence aussi
La permanence de soins sera, elle aussi, touchée par la nouvelle grève qui débutera le 23 janvier pour une durée illimitée.

De plus en plus de difficultés
Redonner de l'attractivité à la médecine générale, c'est une des revendications des grévistes. " Il faut donner envie aux jeunes étudiants de venir s'installer, notre métier est passionnant " explique Roland Rabeyrin. " Les difficultés s'amplifient. " L'obligation du tier-payant ne passe pas : " On le fait pour les personnes qui en ont besoin mais on ne peut pas le faire pou tout le monde, cela resprésenterai un travail supplémentaire énorme ". D'autres points font gronder la profession comme le prix des consultations...

Les médecins font également une grève administrative

En plus de cette grève administrative, les médecins veulent bouder les réunions avec les caisses d'assurance maladie puisque ces dernières n'ont pas voulu ouvrir certaines discussions notamment en ce qui concerne le remboursement des frais kilométriques qui n'a pas changé depuis 1996.

E.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire