Les grévistes veulent sensibiliser le personnel du secteur privé

mer 15/01/2020 - 13:27 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:01

La grogne contre le projet de réforme des retraites s’est exportée à Saint-Germain-Laprade, au pied de l’entreprise Celnat ce mercredi 15 janvier 2020. Grévistes interprofessionnels et intersyndicaux sont présents pour informer les employés du privé sur le projet de la réforme des retraites. « Il faut trouver des initiatives différentes en permanence, explique Pierre Marsein, secrétaire général de la CGT 43. Il faut que tous les salariés du privé comprennent bien qu’ils vont être aussi les victimes de cette réforme. » Si une centaine de manifestants brandissent les drapeaux à 10h30, leurs troupes grossissent de minute en minute. « Les salariés de Michelin et Celnat sont là, nous apprend-t-il. On verra avec RV, Siplast, Fareva... Selon le nombre, nous déciderons des actions à tenir. Nous allons tracter pour appeler à venir jeudi à 10h30, place Cadelade ».

----« Il y a beaucoup d’entreprises privées dans nos manifestations mais en terme de taux de grévistes ce n’est pas là où nous sommes le plus fort. C’est un problème général en France. » Pierrre Marsein, secréraire général de la CGT 43.-----Des coupures d’électricité éventuelles
« Les salariés des industries électrique et gazière sont présents pour continuer à lutter contre la réforme des retraites, partage Aurélien Mingot, salarié d’Enedis. Aujourd’hui, le Gouvernement reste complètement fermé et ne souhaite pas les entendre. L’initiative est d’essayer de rassembler les salariés du privé sur des lieux visibles par les pouvoirs publics. » À la question de savoir si des coupures d’électricité sont envisagées, Aurélien Mingot répond : « Pas aujourd’hui. Mais il va y avoir des AG un peu partout en France. Si des initiatives de ce genre sont proposées, à voir si les salariés des industries électrique et gazière de Haute-Loire souhaitent s’inscrire dans ce type de mobilisation ou proposer d’autres types d’actions ».

Nicolas Defay


 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire