Les Gens Bon Beur ont besoin de vous

Par Nicolas Defay dim 14/11/2021 - 06:30 , Mise à jour le 14/11/2021 à 06:30

Le groupe le plus connu de la Haute-Loire est en train de préparer un album avec l’énergie et la qualité qui en font sa marque de fabrique. Mais parce que Madame Covid a supprimé maints concerts pendant des mois, c’est autant de cachets en moins pour les musiciens. Et pas de cachets, pas de trésorerie. Les artistes font appel à tous ceux prêts à leur venir en aide pour concrétiser leur cher projet.

Est-il besoin de présenter cette formation qui écume les scènes altiligériennes et au-delà depuis bientôt une décennie ? Les Gens Bon Beur est assurément le sandwich musical le plus à même de régaler et le cerveau et le palpitant, tant les ingrédients de leurs compos s’avèrent bruts et pimentés, sucrés et salés, doux et mordants. Mais qui mieux que les membres du groupe peuvent se présenter eux-mêmes. Allez, place aux artistes…

Gens Bon Beur en concert
Les Gens Bon Beur durant l'un de ses live. Photo par G2B

Déjà, pouvez vous nous faire une genèse du groupe ?

G2B : « Tout a commencé en 2012 ! Jamel, à court de projets musicaux, a contacté des musiciens de son entourage pour monter un nouveau projet… Gens Bon Beur voit ainsi le jour, et les concerts arrivent rapidement. Après nous être produits dans divers cafés et scènes, nous avons été programmés dès 2013 pour des premières parties comme celles de Zoufris Maracas, Demi Mondaine, Didier Super, ou encore Naouack ».

« L’annulation de tous nos concerts au mois d’août suite aux annonces gouvernementales de fin juillet nous contraint de demander de l’aide. L’aide de toutes celles et tous ceux qui apprécient ce que nous faisons pour faire en sorte que ce quatrième album aboutisse enfin ! » G2B

Qui sont les musiciens au sein de Gens Bon Beur ?

G2B : « Ce sont 6 musiciens d’univers très différents avec une touche latino-orientale et une énergie débordante ! Jamel, notre métronome, est accompagné de Camille à la basse. Les deux complices permettent d’asseoir une solide base rythmique sur laquelle viennent se greffer Olivier et Aziz à la guitare. Aline est à la trompette et notre chanteur, Rédouane, est l’auteur de tous les textes de Gens Bon Beur ».

« Les textes de Rédouane sont souvent engagés sans être systématiquement revendicatifs. Ils parlent du respect, du partage, de l’exclusion, du vivre ensemble de manière simple et honnête ». G2B

Comment aider les Gens Bon Beur ?

Une cagnotte est en ligne sur ce LIEN.
Pour suivre le groupe, c’est par ICI et par .
À noter que le samedi 4 décembre, G2B se produit au Quai n°3 à Alès.

Quelle est la philosophie du groupe ?

G2B : « L’objectif premier est de partager la musique ! Notre connivence musicale ne fait jamais défaut et nous prenons un plaisir fou à jouer ensemble. C’est par nos influences diverses que nous avons construit notre identité : celle de textes engagés et honnêtes portés par une musique métissée et festive ».

« Nous avons été lauréats d’un tremplin en Auvergne (Les jeudis du pressoir de Billom) et invités par la Rue Kétanou pour réaliser leur première partie à Cahors en février 2020 ». G2B

Où Gens Bon Beur s’est il produit ?

G2B : « Depuis bientôt 10 ans, nous avons parcouru pas mal de distance…et même dépassé les frontières de l’Hexagone en participant au festival Maroc Folies à Marrakech. Nous avons joué dans des festivals tels que «La fête du travailleur alpin» à Grenoble » ou encore« La Pamparina» à Thiers. Localement nous avons participé au festival « Loire en zique » et dernièrement au festival « Les Brumes » de Sainte Sigolène ».

Parlons album. Combien en avez-vous produit ?

G2B : « En 2014, nous avons enregistré notre premier EP nommé « C’est rien c’est normal ». Trois ans plus tard, notre deuxième « Sourire exigé » sort dans les bacs. En 2019, « A votre bon cœur » s’ajoute à liste de nos bébés musicaux ».

« Entre prise de son et mixage en studio, mastering, droits de reproduction et pressage, nous devons atteindre les 6 000 euros pour que ce projet d’album se réalise ». G2B

Un autre album est en gestation. Que découvriront vos nombreux fans ?

G2B : « Encore une fois, c’est un melting-pot bien dansant avec des mélodies accrocheuses, une musique entraînante et des textes sincères et actuels. Gens Bon Beur s’adresse encore et toujours à tous et à chacun sans distinction dans ce qu’ils ont de meilleur et les unifie dans leur diversité».

Vous espérez le terminer à la fin de l’hiver mais les temps sont durs pour les artistes indépendants...

G2B : « C’est le moins qu’on puisse dire ! Jusqu’à présent, nous financions intégralement nos productions avec les cachets des concerts réalisés. Depuis le début de la crise sanitaire, à notre grand regret, nous ne jouons que très peu. L’annulation de tous nos concerts au mois d’août suite aux annonces gouvernementales de fin juillet nous contraint de demander de l’aide. L’aide de toutes celles et tous ceux qui apprécient ce que nous faisons pour faire en sorte que ce quatrième album aboutisse enfin ! »

Gens Bon Beur, c'est ça :▼

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire