Les Foulées de Saint-Germain : 23 km à pied pour un finish main dans la main

dim 24/03/2019 - 14:31 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:56

----La Sainzelles (8km)
Cette course était dédiée à l'association SEP'AGRAVE43 qui soutient les personnes atteintes de sclérose en plaques. La totalité des bénéfices sur cette course sera reversée à cette association.-----L'événement a encore pris de l'ampleur cette année. Peut-être parce qu'il s'est allongé d'une journée, peut-être parce que de nouvelles courses dont La Sainzelles (8km) et la 5KADO (5km - épreuve remportée par Othman Bouachmir), se sont ajoutées au programme, peut-être parce que le soleil brillait dans le ciel, peut-être... Toujours est-il que le complexe sportif de Saint-Germain-Laprade a été pris d'assaut par plus de 800 coureurs et des centaines de marcheurs de tous les âges et de toutes les catégories, à l'occasion de cette 23e édition des Foulées de Saint-Germain. Pour ne donner qu'un exemple, les organisateurs attendaient entre 160 et 170 participants pour le Saint-Ger Trail. Mais en réalité, 232 coureurs ont pris le départ de ce parcours long de 23 kilomètres, première manche de l'Alti Trail Challenge.

Christophe Deleau, président des Foulées de Saint-Germain revient sur le succès de cette 23e édition :

Voir notre galerie photo :

----Les résultats
Pour découvrir les résultats des différentes courses, cliquez ici.-----Le Saint-Ger Trail : Cédric Guyot et David Labrosse 1er ex-aequo
Les deux trailers ont offert au public une bien belle image. Cédric Guyot et David Labrosse ont, après avoir parcouru 23 kilomètres en 01:45:34, passé la ligne d'arrivée la main dans la main. L'Yssingelais, Cédric Guyot, vainqueur l'an passé de l'Alti Trail Challenge, était pourtant en tête, jusqu'à cette chute au 10ème kilomètre.

David Labrosse, venu de Maclas dans la Loire, participait pour la première fois aux Foulées de Saint-Germain. Adepte de la Spartan Race, comprenez un trail agrémenté d'obstacles, le Ligérien s'est laissé tenter par ce parcours de 23 kilomètres à titre d'entraînement. "Oui, je finis premier, mais Cédric Guyot est tombé donc il n'a pas pu accélérer sur la fin. Ça n'enlève rien à tout le talent de Cédric", confiait-il juste après avoir franchi la ligne d'arrivée. Des images et des mots qui démontrent le fair-play des coureurs. "C'est aussi ça le sport", comme dirait Nelson Monfort !

Un extrait du départ des Foulées (13km) en vidéo

Stéphanie Marin

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire