Les filles auront leur course à Brives-Charensac

Par Nicolas Defay jeu 13/05/2021 - 07:00 , Mise à jour le 13/05/2021 à 07:00

Une date à marquer d’une croix sur le calendrier. L’édition 2021 de la Course des filles aura bien lieu le 5 septembre à 10 heures devant la Maison du Canoë de la cité brivoise.

Pourquoi à marquer d’une croix ? Car le but de cette course pédestre où le chrono est proscrit autant que la culture de la performance est de récolter des fonds pour lutter contre le cancer du sein. Et ceci depuis sa première édition en 2008.

Il y a 13 ans, 400 femmes avaient inauguré ce circuit de 5 kilomètres autour de la Loire qui sillonne le paisible bourg de Brives-Charensac. Lors du dernier opus « physique », c’est à dire avant que Madame Covid ne s’invite pour annuler la 13ème édition en 2020, ce sont environ 4 000 femmes qui ont marché dans les pas des « pionnières » en 2019. Soit, dix fois plus de monde qu’en ses débuts.

Le Cancer du sein, c'est :

1er cancer chez la femme en France
20% se déclarent chez les -50 ans
59 000 nouveaux cas de cancers du sein en France
12 000 décès chaque année
En France un dépistage organisé est proposé pour les 50-74 ans mais seulement 1 femme sur 2 y participe
Dépistés à temps, le cancer du sein peut être guéri dans 9 cas sur 10

Pour toujours plus anéantir le crabe

Pourquoi un tel succès ? Déjà pour la cause que toutes ces baskets portent chaque année. La totalité des bénéfices générés par les inscriptions mais aussi par le don et le travail des (très) nombreux partenaires est reversé à la Ligue Contre le Cancer. En 2019, 31 000 euros ont ainsi été récoltés. L’incroyable affluence est également expliquée par le côté convivial et familial de l’événement. Car, loin des mollets bodybuildés, tout le monde peut participer.

De la poussette aux cannes, des valides aux personnes à mobilités réduites, seul, entre ami, en famille, entre collègue, l’important n’est sûrement pas celui de finir premier. Le but ultime est d’écraser à grand coup de pieds et de solidarité ce fichu crabe qui affecte 59 000 femmes en plus chaque année en France.

Une pour toute, toute pour une

Après une année 2020 où la pandémie a saigné maintes manifestations culturelles, sportives et populaires dont la Course des filles, l’Office des Sports de la Communauté d’Agglomération du Puy en Velay prend ainsi sa revanche. Le premier dimanche de septembre, la Maison du Canoë va résonner sous les assauts des filles. Ensemble, elles pourront une fois encore démontrer à tous avec quelle énergie elles parviennent à se mobiliser pour lutter contre le premier cancer féminin de l’Hexagone.

INFOs pratiques :

Pour les partenaires qui souhaiterait s’engager à la cause, vous pouvez prendre contact au 06 40 56 47 06.
Pour les inscriptions à la course, c'est sur le site de la Course des Filles, au Carrefour des Sports ou sur différents lieux annoncés ultérieurement.

Un horizon flou mais une envie folle

D’après les responsables, si leurs convictions sont plus solides que l’acier, l’horizon reste tout de même incertain quant aux restrictions sanitaires qui ne cessent de changer de mois en mois.

Actuellement, l’Office des Sports de l’Agglo prévoit toujours l’échauffement assuré par les électriques coachs de Studio Fitness, et peut-être même un ravitaillement sur le tracé de la course.

Mais à près de 100 jours du départ, rien ne peut être confirmé assurément. Ni même le nombre de personnes maximum autorisé pour la Course. Seul le désir d'éviter les 12 000 décès que provoque le cancer du sein chaque année en France reste bien droit dans ses baskets.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

1 commentaire

lo

jeu 13/05/2021 - 07:52

En espérant que cette année sera la résurrection de cette manifestation on ne peut plus sympathique et pour une cause qui mérite respect et solidarité. En souhaitant la plus grande participation jamais atteinte dans le département. Croisons les doigts .