Les contrôles routiers renforcés pendant le mois de mai

ven 01/05/2015 - 13:00 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

En ce premier week-end prolongé du mois de mai, les gendarmes et les policiers sont en alerte. Présents jour et nuit, tous les jours, ils font la chasse à la vitesse mais surtout aux conduites dangereuses liées à l'alcool, la drogue, le non-port de la ceinture de sécurité ou encore l'utilisation du téléphone portable au volant.
Ce jeudi 30 avril, les militaires étaient présents, notamment, au giratoire de Lachamp sur la commune de Saint-Pierre-Eynac.

----Les causes des accidents mortels en 2015
Dans les accidents mortels de ce début d'année 2015, une vitesse excessive est impliquée par deux fois, l'utilisation du téléphone, le non-port de la ceinture de sécurité et l'alcool ont également été relevés.

-----Plus de tués
Il y a un mois encore, les autorités s'inquiétaient des mauvais chiffres de la sécurité routière. Aujourd'hui, le préfet de la Haute-Loire, Denis Labbé, dresse un bilan un peu plus positif entre le mois de janvier et avril avec :
- 34 % d'accidents corporels par rapport à l'an passé. Ce nombre était de 34, à ce jour il atteint 29,
- 25 % de blessés,
autant d'accidents mortels soit trois,
+ 25 % de tués puisqu'en 2015, les routes altiligériennes comptent quatre morts contre trois l'an passé.

----Ce jeudi 30 avril, 650 véhicules ont été contrôlés
45 infractions ont été relevées :

  • 21 excès de vitesse (dont un de 149km/h sur la RN 88),
  • 15 défauts de contrôle technique,
  • 3 non mutation de certificat d'immatriculation,
  • 2 pneumatiques lisses,
  • 2 défaut d'assurance,
  • 1 non-port de la ceinture,
  • 1 acoolémie délictuelle à 1,40g.

-----Des records en guise de bons résultats
Sur une année glissante, des chiffres encourageants ont été enregistrés puisqu'il a été recensé 126 accidents corporels et 165 blessés. Ces chiffres sont des records historiques. Le préfet altiligérien souhaite mettre l'accent sur la nécessité d'être attentif au volant : " Les gens jouent avec leur vie et avec celles des autres. "

Les services de gendarmerie et de police ont activé 18 points de contrôles sur l'ensemble du département. Les trois arrondissements, le Puy, Monistrol-sur-Loire et Brioude, sont concernés. Vis-à-vis de la présence de stupéfiants, une réquisition du procureur de la République autorise les forces de l'ordre à ouvrir les coffres des véhicules.

Les contrôles se poursuivent tout le mois de mai.

E.J. 

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire