Les candidats d’Auralp avec Bruno Bonnell

Par Nicolas Defay sam 29/05/2021 - 07:00 , Mise à jour le 29/05/2021 à 07:00

Bruno Bonnell, chef de pont aux élections régionales 2021 pour la liste de la majorité présidentielle, a présenté ses colistiers de la Haute-Loire. Il a également détaillé son programme composé de quatre axes et de trois "Savoirs".

« Nous sommes 4 femmes et 4 hommes de toute génération, âgés de 20 à 67 ans, habitants aux 4 coins de la Haute-Loire, élus expérimentés pour certains, nouveaux élus pour d’autres et membres de la société civile pour le renouvellement en politique ». Ainsi est présenté en introduction la liste Auralp (zone Haute-Loire), menée par Bruno Bonnell pour conquérir la place de la présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Il est ajouté : « Nous avons pour objectifs : de défendre et de développer notre Haute-Loire au sein de notre grande région, la relance post-covid de nos territoires, le développement durable de nos Communes et la qualité de vie de ses habitants. Nous nous retrouvons tous dans les valeurs centristes, humanistes et solidaires : sans étiquette, LaREM, MoDem ou Mouvement Radical ».

Photo par Auralp

"Je pense sincèrement que la communication de Laurent Wauquiez concernant la Haute-Loire est navrante !" Bruno Bonnell

Ce vendredi 28 mai, Bruno Bonnell a visité une partie de la Haute-Loire en compagnie d'une partie de son équipe. Après avoir rencontré essentiellement des professionnels du secteur agricole, il a été surpris d'une chose : "Je suis effaré que le Président de la Région actuel fait si peu parler de votre département ! J'ai découvert beaucoup de choses d'extrêmement positives, des atouts que le Président de la Région ne mentionne jamais." Il assène : "Je pense sincèrement que la communication de Laurent Wauquiez concernant la Haute-Loire est navrante !"

"La Région est-elle bien gérée ?, se demande Bruno Bonnell. Oui. Mais une bonne gestion ne fait pas son développement. L'idée de développer l'activité économique de la Région n'est pas le sujet pour la gouvernance actuelle. Moi, je veux en faire une priorité".

Les trois "Savoirs" à mettre en place par l'équipe Auralp

La connaissance

"Tout d'abord, le savoir dans le sens de la connaissance, explique le compétiteur. Il est nécessaire de développer les formations, l'éducation et la culture sous toutes ses formes. Nous pouvons faire en sorte que notre Région soit la plus apprenante d'Europe." Il continue : "Nous n'allons pas forcément ouvrir plus d'écoles, des ouvertures que nous ne pourrions pas assumer. Mais il faut s'appuyer sur les existantes pour les développer et renforcer leurs spécificités".

Le Savoir-être

Le deuxième savoir mentionné par Bruno Bonnell est celui du Savoir-être. "Un bon médecin ne traite pas les symptômes, il traite les causes du mal, image-t-il. Il faut développer ainsi la prévention et le civisme. Pour cela, nous souhaitons mettre en place un Service National Universel pour les adolescents de 16 ans d'une durée comprise entre 3 et 6 mois".

À la question de savoir comment mettre en place un temps aussi long sur une année scolaire, il répond : "Actuellement, nous sommes en train de réfléchir comment structurer ce Service National avec des périodes de plusieurs jours accolés ou étalés pendant l'année." Le domaine de l'addiction et des drogues sera également approfondi toujours dans cette idée de soigner les causes plutôt que les dégâts. "Enfin, le Savoir-être passe par une vraie égalité homme/femme ! Nous sommes dans un pays touché par une sorte de schizophrénie sur le sujet ! D'un côté, on est tous d'accord pour rétablir cette équité, de l'autre peu de choses sont faites pour y arriver !"

Le Savoir-faire

Quant au Savoir-faire, Bruno Bonnell parie pour une Région prête à accueillir "les métiers de demain". "Il faut développer l'ingénierie dans les entreprises, déclare-t-il. Il faut ainsi soutenir les études pour un développement de la robotisation. Si nous développons cette technologie, non seulement nous allons augmenter les productivités et éviter les pertes d'emplois, mais nous serons compétitifs à l'échelle de l'Europe. Je veux faire en sorte que notre activité économique affiche des croissances à deux chiffres et je sais que nous avons largement les capacités pour le faire".

Il s'exprime encore en ce sens : "Ou on passe son temps comme certain à faire de la politique et de la communication à tout va, ou on fait du développement. Moi, c'est sur la seconde solution que je veux investir mes efforts".

"La Haute-Loire, c'est son moment ! Le réchauffement climatique avantage de plus en plus ce territoire. Il détient une qualité de vie unique que nombre de gens recherchent. Il y a un vivier d'artisanat très important. Sans parler des paysages exceptionnels. Je le redis. La Haute-Loire, c'est son moment !" Bruno Bonnell

Et au fait, quid de la déviation de la RN 88 ?

"Il faut que je regarde attentivement ce dossier, admet Bruno Bonnell. Mais je pense que nous devons tous être dans le dialogue afin de ne défavoriser personne. Il faut faire des compromis pour établir des équilibres. Ceci étant dit, si cette route a un sens pour l'ensemble de la population et le développement de son territoire, alors il faut y aller !"

Les quatre grands axes du programme d’Auralp

1- Créer la complémentarité Villes et Campages

  • Supprimer les déserts médicaux, en aidant à l’installation des médecins généralistes et des soignants à partir des universités et CHU. En effet, nous avons les meilleurs hôpitaux du monde et des déserts médicaux
  • Promouvoir une alimentation saine pour tous, par une agriculture durable et productrice de valeurs.
  • Développer la mobilité du quotidien (transport à la demande, covoiturage, connections trains-cars-voitures-vélos). Relancer la ligne ferroviaire Cévenol. Sécuriser les automobilistes sur la RN 102 qui est la grande oubliée et la RN 88 (dont le tronçon sud) par des doublements routiers.
  • Couvrir toutes les communes en numérique, internet et téléphonie mobile.

2- Promouvoir l’équilibre entre écologie et économie

  • Aider au maintien, à la modernisation et à la numérisation des Commerces dans toutes les Communes. Soutenir, coûte que coûte le dernier commerce des villages.
  • Aider à la création d’emplois dans des industries essentielles, innovantes et vertueuses, et dans une politique de l’habitat économe.
  • Faire de la Haute-Loire un département touristique 4 saisons.
  • Faire connaître et respecter la biodiversité, la ressource en eau, les haies et forêts, et agir contre le réchauffement climatique.

"Faire des économies par la réduction du budget de communication et la suppression de l'obligation d'implanter des « panneaux bleus » qui envahissent notre cadre de vie"

3- Réinvestir dans l’humain

  • Donner toutes les chances aux jeunes de la Haute-Loire dans les lycées, écoles, centres d’apprentissage et universités ; Porter un plan régional Ambition Jeunesse construit avec les jeunes et pour les jeunes.
  • Proposer des formations professionnelles de proximité afin de résoudre les problèmes de recrutement dans le BTP, les services à la personne, la santé, le numérique, l’industrie, et dans les métiers du futur (écologie, intelligence artificielle).
  • Accompagner les personnes âgées, les personnes dépendantes ou handicapées, par le soutien aux services et aux maisons et structures qui les accueillent.
  • Soutenir les aidants à domicile et les aidants familiaux, leur garantir des formations, des revenus, du répit.
  • Etre aux côtés des associations locales culturelles, sportives, de loisir et des artistes, pour s’épanouir.

4- Mettre en place une gouvernance apaisée et transparente

  • Par l'écoute et la prise en considération de tous, petits et grands, acteurs privés ou publics, dans le respect de la diversité et du pluralisme politique et sans aucun chantage à la subvention.
  • Par une transparence complète sur les subventions et l’utilisation des fonds européens et d’Etat qui transitent par la Région.
  • Faire des économies par la réduction du budget de communication et la suppression de l'obligation d'implanter des « panneaux bleus » qui envahissent notre cadre de vie.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

1 commentaire

se

sam 29/05/2021 - 13:26

L : Discours des politiques dès qu'une élection approche. Il a au moins donner des subventions en Hte loire que l'on avait pas du temps de Souchon président PS de la région auvergne.

Je ne suis ni pour ni contre LW, mais au moins il a fait des choses pour le 43 que d'autre non pas fait et même J barrot.