Les acteurs locaux de la sécurité sortent le grand jeu

mer 10/10/2018 - 14:17 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:54

La 6ème édition des Rencontres de la sécurité a lieu du mercredi 10 au samedi 13 octobre 2018 inclus sur l’ensemble du territoire français. Les actions de préventions et de sensibilisation s'organiseront autour de la sécurité quotidienne (délinquance, sécurité routière), des situations d'urgence et de crise (alerte aux populations, gestes qui sauvent), de l'engagement citoyen (volontariat) et des cyber-menaces (hacking, escroquerie, haine sur Internet).

En Haute-Loire, l’une des attractions principales sera la possibilité rare de visiter le commissariat du Puy-en-Velay. En effet, si les Rencontres de la sécurité ont lieu chaque année depuis six ans, elles n’avaient jusque-là jamais proposé de portes ouvertes à la Direction Départementale de la Sécurité Publique (DDSP). En janvier 2006, une journée portes ouvertes a eu lieu à destination de lycéens uniquement. C’est dire le caractère exceptionnel de cette journée du samedi 13 octobre 2018, où chacun pourra visiter les locaux de la police nationale du Puy-en-Velay, de 14 heures à 17 heures (réservations auprès de psq-43@interieur.gouv.fr en indiquant le nombre de personnes et l'heure d'arrivée).

Un Facebook Live
Autre nouveauté de cette édition, le colonel Jean-Pierre Rabasté, le patron de la gendarmerie de Haute-Loire, animera un Facebook Live ce vendredi 12 octobre de 18h à 19h. Au cours de ces trois jours, pas moins de onze établissements scolaires recevront la visite d’un représentant de la gendarmerie. Les interventions (la plupart dans des collèges, publics et privés) porteront principalement sur le risque internet et les réseaux sociaux, mais les dangers liés aux conduites addictives seront également abordés, notamment au Centre de formation des apprentis (CFA) de Bains.
Les gendarmes animeront aussi des réunions publiques (voir encadré) et des démonstrations, place du Clauzel, au Puy, ce samedi 13 octobre, de 14h à 17h. L’occasion de découvrir le travail des techniciens en investigation criminelle à travers la reconstitution d’une scène de crime, d’un maître de chien avec deux démonstrations d’une intervention de chien sur individu dangereux, du peloton de surveillance et d’intervention, mais aussi de recueillir les bons conseils en termes de prévention technique de la malveillance (matériel de vidéo protection, dispositifs d’alarme), ou encore de se renseigner sur les métiers au sein de la gendarmerie. Trois interventions sur des radios locales sont également organisées.

Autres acteurs de la sécurité, les pompiers investiront également la place du Clauzel, ce samedi, à partir de 14h. Les soldats du feu présenteront notamment le nouveau Camion-Citerne Rural Secours Routier (CCR-SR) de la caserne de Paulhaguet. Les pompiers feront également des initiations aux gestes qui sauvent.

Qui sont les acteurs de la sécurité ?

La police nationale
Découvrir les différents matériels à disposition de la police (voiture-radar notamment), les armements puis une visite par petit groupe de l'hôtel de police et des différents services.
Ses principales missions sont :
– les interventions quotidiennes de police secours (appel 17) ;
– la lutte contre la délinquance (vols, trafics de stupéfiants, violences…) et les violences urbaines, notamment par le travail d’en-quête effectué par la brigade de sûreté urbaine ;
– la lutte contre les flagrants délits avec les policiers des brigades anti-criminalité (BAC) ;
– la lutte contre l’insécurité routière par une présence accrue et visible sur la voie publique des policiers en uniforme;
– l’encadrement des manifestations, des grands événements (manifestations, culturelles, sportives…) et la protection des lieux sensibles ;
– la prévention de la délinquance ;
– le renseignement avec le service départemental du renseignement territorial.

----Les réunions publiques gendarmerie
Mercredi
14h ADMR de Dunières Dangers internet
18h30 Mairie du Monastier sur Gazeille Escroqueries, cybercriminalité
Jeudi
14h—17h Foyer rural d’Yssingeaux Prévention sur les cambriolages et les dangers d’Internet
19h45—22h Mairie de Vorey sur Arzon Escroqueries, cybercriminalité
Vendredi
15h—17h Milclub, Costaros Escroqueries internet, vol par ruse
20h Salle des grenettes, Craponne sur Arzon Escroqueries, cybercriminalité-----La gendarmerie nationale
La gendarmerie départementale est une force de proximité au contact de la population, qui assure la sécurité des personnes et des biens. Elle est organisée en groupements de gendarmerie (un par département), en compagnies (au niveau des arrondissements administratifs), et en brigades territoriales ou en communautés de brigades.
Des unités spécialisées ont vocation à compléter l’action des unités territoriales :
– les unités de recherches pour les enquêtes judiciaires ;
– les brigades de prévention de la délinquance juvénile (BPDJ) interviennent dans les zones périurbaines sensibles, en privilégiant le contact avec les mineurs en difficulté ;
– les pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) renforcent les brigades sur tout type d’événement,
et assurent des missions de surveillance, de jour comme de nuit ;
– les escadrons départementaux de sécurité routière (EDSR) exercent la surveillance du réseau et des trafics routiers et autoroutiers.

Les pompiers
La Direction Départementale des services d’incendie et de secours (DDSIS) sera présentée place du Clauzel au Puy-en-Velay, le samedi 13 octobre à partir de 14h00 du CCR-SR (Camion-Citerne Rural Secours Routier). Dans le cadre de la modernisation du parc actuel de véhicules et dans un souci de rationalisation des dépenses, le SDIS de la Haute-Loire, renouvelle sa flotte par l’achat de véhicules permettant de combiner plusieurs fonctions sur un seul châssis. Le Centre d’Incendie et de Secours de Paulhaguet a reçu un nouveau CCR-SR. Ce véhicule est à la fois performant pour : les missions de lutte contre l’incendie, les feux de végétation et le secours routier.
Un deuxième véhicule sera présent, il permettra aux personnes qui le souhaitent d’avoir une initiation aux premiers gestes qui sauvent.
Dans chaque département, le SDIS concourt avec les professionnels concernés (gendarmerie, police, SAMU…) à la protection et à la lutte contre les accidents, sinistres et catastrophes, à l’évaluation et à la prévention des risques technologiques ou naturels, ainsi qu’aux secours d’urgence. Le SDIS dispose d’un corps départemental de sapeurs-pompiers (professionnels et
volontaires) et d’un service de santé et de secours médical.

Le préfet
Tous ces acteurs de la sécurité sont coordonnés par le préfet de département. Actuellement, ce poste est occupé par Yves Rousset. Tous les trois ans environ, les préfets changent de poste afin de prévenir toute possibilité de corruption. Le préfet est garant, dans son ressort départemental, de l’unité nationale et de la cohésion territoriale. Pilote et coordinateur des forces de sécurité (police, gendarmerie, sécurité civile) au quotidien et particulièrement en cas de crise, il assure sur l’ensemble du territoire la représentation du Gouvernement et le respect de la loi républicaine. Le préfet de département a la charge de l’ordre public et de la protection des populations. Il dirige les opérations de secours. À ce titre, il coordonne l’ensemble des services de l’État et des sources d’information mises en réseau autour de lui : CODIS (sapeurs-pompiers), policiers, gendarmes, collectivités locales, opérateurs publics et privés de services publics… En cas de crise majeure, le préfet de département est aidé par un préfet de zone. Pour la Haute- Loire, il s’agit du préfet de la Zone de Défense Sud -Est, qui coordonne les moyens de sécurité civile et fournit les moyens humains et matériels de renfort aux préfets des départements concernés. Il est assisté par un préfet délégué à la défense et à la sécurité.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire