Les 4 ème SEGPA plantent une haie à St Front

lun 22/03/2021 - 15:25 , Mise à jour le 23/03/2021 à 04:00

Dans le cadre de l'atelier Espace Rural et Environnement (ERE), en partenariat avec la Fédération des Chasseurs de Haute-Loire, les élèves de la classe de 4 ème SEGPA se sont rendus à St Front pour réaliser la plantation d'une haie champêtre.

Plantés sur deux rangées en quinconce, les végétaux composés d’arbres (frênes, érables, sorbiers et bouleaux) puis d’arbustes à fruits (amélanchiers, sureaux, aubépines, fusain d’Europe, noisetiers) vont permettre de drainer la parcelle, de créer un brise vent mais aussi d’abriter et nourrir une petite faune notamment composée de petits rapaces et mustélidés pour lutter contre les rats taupiers.

Photo par Pole La Chartreuse

Pour cela, après un travail du sol et une pose de bâche de plantation réalisé par le propriétaire de la parcelle et agriculteur M. Chazallon, les élèves ont habillé et praliné les arbustes - autrement dit, pour les novices, ils ont taillé les racines et les branches puis trempé les racines dans de la boue - avant de les planter tous les 1,20 m.

Photo par Pole La Chartreuse

Malgré le froid et le sol enneigé, les élèves étaient tout de même ravis de cette expérience. Un chocolat chaud, bienvenu, a permis à chacun de se réchauffer en milieu de matinée. Un temps d’explications du rôle des haies dans la nature était prévu mais le frimas a écourté l’intervention : le technicien poursuivra donc les informations en classe, au chaud. Une visite d’exploitation agricole est également programmée à l’automne chez l’agriculteur M. Chazallon afin de découvrir la production laitière et viande, et tout simplement le métier d’agriculteur.

Photo par Pole La Chartreuse

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

2 commentaires

mi

mar 23/03/2021 - 09:07

Des haies détruites, des talus supprimés, des murs démolis, tout cela pour agrandir les surfaces cultivables et augmenter la PAC; au détriment de la faune et de la flore.
Puis quelques années après, on s'aperçoit que ça pose problème, disparition d'oiseaux, problème d' inondation, dégâts dans le revêtement des chemins etc....
Beaucoup d'argent gaspillé et de temps perdu!.

ru

lun 22/03/2021 - 16:07

A Saint Front on plante des haies " brise vent mais aussi d’abriter et nourrir une petite faune notamment composée de petits rapaces et mustélidés pour lutter contre les rats taupiers."... A Saint Hostien, au Pertuis on arrache tout pour recouvrir de bitume !!!