Législatives : la gauche alternative de Haute-Loire appelle au rassemblement

mer 18/01/2017 - 12:02 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

"S'il y avait eu deux députés Front de gauche de plus à l'Assemblée, la loi El Khomri ne passait pas". Alors que les regards sont tournés vers la présidentielle d'avril 2017, Michel Valentin, responsable du PCF 43, veut se concentrer sur les législatives de juin. "Début juillet, est-ce qu'on veut une assemblée qui vote la retraite à 65 ans, ou à 60 ans? Et ainsi de suite pour tous les sujets qui touchent à notre modèle social."

----Et les autres partis ?
Du côté du parti socialiste, les candidats en Haute-Loire ont été investis.
Pour Les Républicains aussi, mais l'incertitude demeure quant à la candidature de Laurent Wauquiez.-----Pour réaliser "un score à deux chiffres" 
Déjà allié avec "Ensemble!" (mouvement de Clémentine Autain) en Haute-Loire, le PCF 43 bénéficie du soutien des comités Front de gauche de Monistrol et de Brioude. Une alliance locale qui se réclame de la "gauche alternative" et veut fédérer "ceux qui refusent le programme de casse sociale de François Fillon, les manipulations du Front national, et les déçus du quinquennat Hollande". Leur appel vise tous les partis et collectifs pouvant se rapprocher de leurs idées : France insoumise, Nuit debout etc.

Un score à deux chiffres
L'objectif : proposer, fin février, des candidatures capables de réaliser "un score à deux chiffres plutôt que plusieurs scores à un chiffre". En 2012, les listes Front de gauche avaient recueilli 5,71% des suffrages en Haute-Loire.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire