Législatives : Jean-Pierre Vigier brigue un 3e mandat

mer 04/05/2022 - 12:54 , Mise à jour le 04/05/2022 à 12:54

Le député  Les Républicains du Puy – Brioude annonce bénéficier du soutien de plus de 150 maires sur les 176 de la circonscription. Corinne Bringer, la maire de Chadrac, devient sa suppléante. Parmi leurs priorités : les contournements routiers des bourgs, le déploiement de la 4G et de la fibre optique, ou encore l’accès aux soins en milieu rural.

Ce mardi 3 mai, c’est sur le chantier du viaduc de la Leuge, sur le contournement d’Arvant, chantier « à l’image de ce qu’il veut faire pour la Haute-Loire », que le député de la 2ème circonscription, Jean-Pierre Vigier, a annoncé sa candidature pour les élections législatives des 12 et 19 juin 2022.

Se décrivant comme un député de terrain, de proximité et d’expérience, Jean-Pierre Vigier a présenté sa nouvelle suppléante, Corinne Bringer, maire de Chadrac, vice-présidente de l’Agglomération du Puy-en-Velay et conseillère départementale du canton Le Puy-en-Velay 2. Elle remplace le maire ponot Michel Chapuis.

> Voir les résultats des législatives 2017 en Haute-Loire

Ensemble, ils ont le soutien du Président de Région Laurent Wauquiez, de la présidente du Département Marie-Agnès Petit (divers droite), des sénateurs Olivier Cigolotti (union du centre) et Laurent Duplomb (LR), de tous les conseillers départementaux et régionaux des majorités actuelles, des maires du Puy-en-Velay et de Brioude Michel Chapuis et Jean-Luc Vachelard, ainsi que de plus de 150 maires sur les 176 que compte la circonscription. 

Jean-Pierre Vigier insiste sur « le lien de confiance précieux qu’ [il] a tissé avec l’ensemble des forces vives de la circonscription, dont [il] connait parfaitement les dossiers structurants, et qu’ [il] a contribué à développer fortement ces dernières années ». Avec Corinne Bringer, il affirme sa « volonté de rassemblement au-delà des clivages partisans » à travers le slogan de campagne « La Haute-Loire, ensemble ».

> Consulter ses travaux parlementaires

Le député sortant a mis en exergue quatre principales priorités pour le prochain mandat :

Tout d’abord oeuvrer en faveur du développement des infrastructures de transport, avec notamment les aménagements routiers sur les RN88 et RN102 (contournement d’Arvant et des Combes, contournement des Baraques, créneaux de dépassement entre Brioude et Le Puy et entre Les Fangeas et Pradelles, sécurisation de l’entrée de Pradelles, contournement de Pradelles-Langogne). Il cite aussi la sauvegarde et l’entretien des lignes ferroviaires comme la ligne SNCF Clermont-Ferrand / Le Puy et la ligne des Cévennes Clermont-Nîmes.

Toujours dans un objectif de désenclavement, Jean-Pierre Vigier souhaite continuer d’améliorer la couverture numérique et de résorber le fléau des zones blanches par l’installation des pylônes 4G multi-opérateurs, le déploiement de la fibre optique et l’entretien des lignes téléphoniques.

Toujours en faveur de la ruralité, il veut construire une meilleure offre de soins sur le territoire par la création de maisons de santé, le soutien aux centres hospitaliers du Puy et de Brioude et aux hôpitaux de proximité, le renforcement de l’attractivité des métiers du soin avec une meilleure rémunération pour les professionnels de santé et le personnel médico-social. L’élu LR espère aussi faciliter l’installation de structures adaptées pour les personnes handicapées et les seniors notamment.

La circonscription N° 2 comprend les cantons de : Allègre, Auzon, Blesle, Brioude Nord, Brioude Sud, Cayres, La Chaise-Dieu, Craponne-sur-Arzon, Langeac Lavoûte-Chilhac, Loudes, Paulhaguet, Pinols, Pradelles, Le Puy Nord, Le Puy Ouest, Le Puy Sud-Ouest, Saint-Paulien, Saugues et Solignac-sur-Loire.

Jean-Pierre Vigier avance un soutien « sans faille » aux acteurs économiques, à l’agriculture et à la filière bois/forêt. Il entend ainsi accompagner les entreprises (artisans, commerçants, TPE, PME, PMI, grandes entreprises), créer un cadre attractif à l’implantation de nouvelles entreprises et valoriser les filières d’alternance et d’apprentissage.
Il veut soutenir tous les agriculteurs, éleveurs, et producteurs en valorisant davantage leurs produits. Il souhaite obtenir des prix plus rémunérateurs avec une répartition des marges plus juste, la baisse de la fiscalité des exploitations et une aide à la filière bois/forêt. Parallèlement, il a pour objectif de faciliter la transmission des exploitations et l’installation des jeunes agricultures. 

Par ailleurs, Jean-Pierre Vigier promet de pousser en faveur du maintien des services publics de proximité, du développement culturel et touristique de la Haute-Loire, de la préservation de la biodiversité et, plus largement, de la défense de la ruralité et de ce territoire de moyenne montagne, « avec une attention spécifique pour le pouvoir d’achat des habitants et notamment les coûts liés aux frais de déplacement, ainsi que pour la revalorisation des petites retraites ». 

Jean-Pierre Vigier et Corinne Bringer se rendront dans chacune des 176 communes de la circonscription à la rencontre des habitants.
Deux permanences de campagne seront ouvertes à tous : au Puy-en-Velay (18 rue Courrerrie) et à Brioude (13 rue Savaron). Les habitants peuvent également contacter Jean-Pierre Vigier par mail (contact.jpvigier2022@gmail.com) et sur sa page Facebook (@JPVigier2022). 

 

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

3 commentaires

di

mar 10/05/2022 - 09:49

encore un mandat pour rien ! qu'a-t-il fait concrètement ?

surement le mandat de trop ?

La Haute Loire a besoin d'un nouveau souffle, d'un nouvel élan....de nouvelles têtes !

le

ven 06/05/2022 - 12:10

Le rôle d'un député (à part faire des promesses et s'attribuer le travail des autres): parlementaire qui, à l’Assemblée nationale, participe au travail législatif et au travail de contrôle du Gouvernement

Bien qu’élu dans le cadre d’une circonscription, chaque député, compte tenu de la mission de vote de la loi et de contrôle de l’action du Gouvernement dévolue à l’Assemblée nationale, représente la Nation tout entière et exerce à ce titre un mandat national.  . (Extrait "Vie publique.fr"

m.

jeu 05/05/2022 - 17:21

Des promesses encore des promesses, depuis le temps qu'ils sont là, toutes ses promesses aurait du déjà être appliquées. Ne nous prennent -ils pas pour des imbéciles, comme par hasard pour les élections, ils se promènent, on peut même les joindre, oh miracle. Quand ils ont la place, plus personne au bout du fil.