Législatives 2022 : Réactions et témoignages des différents candidats altiligériens

Par Nicolas TERME dim 19/06/2022 - 21:40 , Mise à jour le 19/06/2022 à 21:40

Aucune surprise pour ce second tour des élections législatives 2022 en Haute-Loire.
Traditionnellement ancré à droite, le département a renouvelé sa confiance aux deux députés LR sortants, Isabelle VALENTIN sur la première circonscription et Jean-Pierre VIGIER sur la seconde circonscription. 
Témoignages et réactions des candidats depuis la préfecture du Puy-en-Velay.

En pays altiligérien les législatures se suivent et se ressemblent, la couleur politique du département restant inchangée depuis de nombreuses années.

Sur la première circonscription du département la députée sortante Isabelle VALENTIN, élue Les Républicains depuis 2017, a été largement réélue par ses électeurs de l'est du département.
Avec un peu plus de 70% des voix elle surpasse largement sa concurrente de la NUPES Celline GACON.

Isabelle VALENTIN et son suppléant Laurent WAUQUIEZ Photo par Nicolas TERME

"Les électeurs ont fait le choix de l'unification de la Haute-Loire"

La candidate réélue se félicite de ce résultat, "concrétisation d'un véritable travail de terrain depuis de nombreuses années". 
De nouveau représentante du peuple à l'Assemblée Nationale, Isabelle VALENTIN affirme que dans le contexte politique national "elle ne fera pas de sectarisme et votera toutes les lois qui iront dans le sens de la Haute-Loire". L’Yssingelaise a rappelé sa devise lors de ses permanences face aux électeurs : écoute, bienveillance et réactivité. Alors quels seront ses combats pour les cinq prochaines années à l’Assemblée ?

Des électeurs lui reprochent-ils un mauvais bilan sur certains points ?

 

Célline GACON pour les élections législatives de 2022 Photo par Nicolas TERME

"Wauquiez - Macron c'est l'ancien monde et la même politique"

Face à elle, Celline GACON se félicite d'un "résultat qui reste très encourageant notamment sur le bassin du Puy-en-Velay".
Pour la candidate battue de la NUPES "le jeu politique est désormais totalement rebattu", présentant son nouveau mouvement comme "la première force d'opposition à une féodalité politique qu'on ne souhaite plus voir en Haute-Loire". La conseillère municipale du Puy issue d’Europe écologie les Verts progresse de plus de 3 800 voix entre les deux tours. Alors est-elle déçue d’avoir perdu ?

"Merci, merci à tous et à toutes, électeurs et électrices qui se sont déplacés pour voter dimanche. 
Merci plus particulièrement à ceux et celles qui ont choisi de voter pour la NUPES, ce rassemblement que nous attendions depuis plusieurs décennies !  Face à des enjeux si cruciaux, je remercie ceux qui m’ont fait l’honneur de cette investiture et tous ceux qui m’ont accompagnée durant cette campagne si brève. L’intensité de leur engagement a dépassé toute attente.
Ainsi, une nouvelle inspiration arrive, partout, dans toutes les régions, et particulièrement en Haute-Loire. De grands élans envers la cause commune révèlent une féroce envie de sortir des vieilles ornières et de cette politique digne d’une féodalité révolue, imposée ici par Laurent Wauquiez. 
Si peu de temps après le scrutin présidentiel, la majorité d’Emmanuel  Macron est radicalement bouleversée. Un très important groupe d’opposition s’installe à l’Assemblée ; inquiétant une alliance imminente qui, n’en doutons pas, sera facilement constituée avec le groupe LR et poursuivra une politique délétère pour la France. Gageons que le Président de la Région saura s’y adapter.

Quant à nous, nous savons que les volontés, les personnalités qui ont pu se rencontrer et collaborer efficacement durant cette campagne ont fait émerger un élan qui ne pourra que grandir. Car ce qui nous rassemble répond bel et bien aux besoins du plus grands nombre : Ecologie, Justice, Liberté.

Si cette campagne a suscité chez vous un espoir et que vous souhaitez le nourrir et rejoindre cet élan, l’adresse email celline.gacon43.1@gmail.com reste ouverte pour rester en contact, nous compter, nous retrouver et construire ensemble."

Celline Gacon
Europe Ecologie Les Verts

Sur la seconde circonscription du département le député sortant Jean-Pierre VIGIER, élu Les Républicains depuis 2012, a également été réélu par ses électeurs de l'ouest du département.
Opposé à la candidate NUPES Azelma SIGAUX, il l'emporte largement avec plus de 68% des voix.

Jean-Pierre VIGIER et sa suppléante Photo par Nicolas TERME

"Je voterai toutes les lois qui iront en faveur de ma circonscription rurale"

Largement réélu pour un troisième mandat, Jean-Pierre VIGIER remercie en premier lieu "l'ensemble de ses électeurs qui lui ont permis de signer une victoire du collectif, de l'union et du rassemblement".
Satisfait de sa reconduction, le député altiligérien souligne que ce résultat est "la juste reconnaissance d'un bilan, d'une action continue et d'un engagement sans faille, au delà des clivages politiques, pour sa circonscription". Celui qui représente déjà la Haute-Loire depuis 10 ans est donc reparti pour 5 ans. Son analyse :

Azelma SIGAUX et son suppléant pour les élections législatives 2022 Photo par Nicolas TERME

"Nous avons montré que nous sommes désormais la première force d'opposition de la Haute-Loire"

Pour son adversaire de la NUPES, Azelma SIGAUX, "la grande gagnante c'est l'abstention". Satisfaite du résultat, malgré la défaite, la candidate y voit aujourd'hui une "presque victoire" avec des "scores extrêmement intéressants notamment dans les quartiers populaires du Puy-en-Velay".
Ni surprise, ni déçue par cette défaite électorale, la jeune candidate entend désormais ancrer son mouvement politique en "poursuivant notre démarche militante auprès de la population du département". La candidate de la gauche, issue de  la Révolution Écologique pour le Vivant, a confié sa réaction à notre micro :

Nicolas DEFAY et Nicolas TERME

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire