Législatives 2022 : les résultats dans le Puy-de-Dôme

lun 20/06/2022 - 12:00 , Mise à jour le 20/06/2022 à 12:00

Dimanche, les électeurs étaient invités à se rendre aux urnes pour le second tour des élections législatives. On vous donne les résultats en détail des cinq différentes circonscriptions. 

Arrivée en tête des cinq circonscriptions au soir du premier tour des élections législatives, la NUPES n'est pas parvenue à maintenir son avance sur le département. Au sortir du second tour, le Puy-de-Dôme est divisé avec trois sièges pour la coalition de gauche et deux pour la majorité présidentielle. 

Une fois de plus le département fait partie des bons élèves en terme de participation. Le taux s'élève à 40,58% au deuxième pointage de 17 heures, contre 38,11% au niveau national à la même heure. A noter que le taux de participation est même en hausse de deux points par rapport au second tour des dernières législatives de 2017. 

 

Marianne Maximi élue dans la première circonscription

Dans la circonscription de Clermont-Cournon, Marianne Maximi, représentante NUPES, est élue avec 52,23% des suffrages. Elle devance la députée sortante de la majorité présidentielle Valérie Thomas avec 47,77% des voix exprimées. La première circonscription sera donc représentée par la coalition de gauche à l'Assemblée Nationale. 

 

Christine Pirès-Beaune réélue largement dans la deuxième circonscription

Le scrutin n'a pas été aussi serré dans la deuxième circonscription Riom-Limagne. C'est la députée sortante Christine Pirès-Beaune qui l'a emporté avec 63,84% des suffrages et qui briguera un deuxième mandat. La représentante NUPES devance assez largement la candidate de la majorité présidentielle, Karina Monnet, avec 36,16% des voix. Avec André Chassaigne et Marianne Maximi, Christine Pirès-Beaune est la troisième députée NUPES élue dans le Puy-de-Dôme. 

 

Laurence Vichnievsky réélue dans la troisième circonscription

Dans la circonscription de Clermont-Montagne, c'est la majorité qui l'a emporté dans un troisième duel NUPES-Ensemble. C'est Laurence Vichnievsky qui a remporté ce second tour avec 53,09% et qui est reconduite pour un second mandat. Elle devance le représentant NUPES qui a récolté 46,91% des voix. 

 

Delphine Lingemann remporte la quatrième circonscription d'une courte tête

C'est dans la circonscription d'Issoire que les résultats auront été les plus serrés dans ce deuxième tour des législatives. C'est Delphine Lingemann, représentante de la majorité présidentielle, qui l'a emporté avec 50,13% des suffrages et seulement 126 voix d'avance. Elle devance la députée sortante NUPES, Valérie Goléo avec 49,87% des voix. Après la réélection de Laurence Vichnievsky, Delphine Lingemann remporte le deuxième siège du département pour la majorité présidentielle. 

 

André Chassaigne largement réélu dans la cinquième circonscription

La circonscription Ambert-Thiers abritait le seul duel non NUPES-Ensemble dans le département. André Chassaigne, représentant NUPES affrontait Brigitte Carletto du Rassemblement National en ayant récolté près de 49,3% des suffrages, à quelques voix seulement d'une élection au premier tour. Il s'est largement imposé au second avec 69,43% des voix, contre 30,57% seulement pour Brigitte Carletto. André Chassaigne est réélu pour un cinquième mandat. 

 

Deux nouvelles députées font leur entrée à l'Assemblée Nationale dans le département. Marianne Maximi (NUPES) et Delphine Lingemann (Ensemble). Ils sont trois à être reconduits dans leurs circonscriptions André Chassaigne (NUPES), lui, effectuera son cinquième mandat dans l'hémicycle. Christine Pirès-Beaune entame elle, son troisième mandat à l'Assemblée Nationale. Enfin, Laurence Vichnievsky repart pour un deuxième mandat au Palais Bourbon. 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés