Législatives : 11,5 candidats pour un siège en Haute-Loire

mar 06/06/2017 - 21:17 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:46

Pour les élections législatives, la France est divisée en 577 circonscriptions électorales. Chaque circonscription regroupe en moyenne 125 000 habitants, même si des écarts existent entre les territoires.

Des circonscriptions "à plus de 18 candidats"
En Haute-Loire, avec 12 candidats sur la première circonscription et onze sur la deuxième, on obtient un total de 23 candidats pour deux sièges seulement... La Haute-Loire se distingue-t-elle par une surreprésentation de candidats par rapport aux autres territoires ?
"Non", répond Pauline Storlaz, rencontrée lors de la mise sous pli la semaine dernière, "car la moyenne nationale est de 14 par circonscription. A Paris, on trouve des circonscriptions à plus de 18 candidats donc la Haute-Loire se situe plutôt en-dessous de la moyenne, même si beaucoup trouvent que ça fait beaucoup". 

----Un candidat de plus sur la 1ère, deux de moins sur la 2ème
7 882 candidats sont en lice pour le premier tour, alors qu'ils étaient 6 603 lors des précédentes législatives en juin 2012. Il y a cinq ans, en Haute-Loire, ils étaient 13 dans la première circonscription (+1) mais seulement 9 dans la deuxième (-2).-----Bientôt la parité à l'assemblée ?
Parmi les candidats figurent 3 344 femmes, soit un peu plus de 42%, et 4 538 hommes. Le nombre de femmes élues au Palais-Bourbon a régulièrement progressé : 5,95% des effectifs en 1993, 10,81% en 1997, 12,31% en 2002, 18,54% en 2007 avec 107 femmes élues et le record en 2012 avec 158 députées soit 26,86% des sièges.
Le long chemin vers la parité devrait connaître un coup d'accélérateur cette année, sous l'effet d'un renouvellement inédit et de sanctions accrues: une loi d'août 2014 double les pénalités financières infligées aux partis qui présentent moins de 50% de femmes.

Les infos pratiques
Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin 2017. Les bureaux de vote seront ouverts de 8 heures à 18 heures. Ce sont les mêmês que pour la Présidentielle.
Les conditions à remplir pour voter sont les mêmes que pour tout scrutin national : être majeur, de nationalité française, ne pas être privé de ses droits civiques et être inscrit sur les listes électorales. Les citoyens européens ne peuvent pas y participer. Comme pour l'élection présidentielle, il est possible de voter par procuration.

Le mode de scrutin
Les élections législatives se déroulent au scrutin majoritaire uninominal à deux tours : tous les candidats qui dépassent les 12,5% des voix des électeurs inscrits sont qualifiés pour le second tour, ce qui peut former des triangulaires, voire des quadrangulaires. Excepté bien sûr si un candidat remporte la circonscription dès le premier tour avec plus de 50% des voix. Si aucun n'a atteint la barre des 12,5 %, ce sont les deux candidats en tête qui se qualifient pour le second tour. Au second tour, c'est tout simplement le candidat qui arrive en tête qui remporte l'élection. En cas d'égalité parfaite, c'est le plus âgé qui est élu.

----La composition actuelle de l'Assemblée Nationale
- 285 députés socialistes
- 199 députés des Républicains
- 27 députés de l'UDI
- 18 députés des radicaux
- 15 députés du Front de gauche et du parti communiste
- 26 non-inscrits (EELV, FN, frondeurs...)
- 7 sièges vacants-----Frais de campagne remboursés à partir de 5%
Un candidat peut se présenter dans la circonscription de son choix même si ce n'est pas celle où il est inscrit. Contrairement à la Présidentielle, il n'est pas nécessaire de recueillir des parrainages. Mais une seule candidature est possible.
Les candidats doivent faire une déclaration de rattachement à un parti ou un groupement politique afin de bénéficier de l'aide publique. Un candidat qui atteint le seuil des 5 % des voix au premier tour se voit rembourser ses frais de campagne. Mais plus il y a de candidats, et plus il est difficile d'obtenir ce score.

 

 

 

Un petit quiz sur l’Assemblée nationale ?

 

Source : Direction de l'information légale et administrative www.vie-publique.fr

 

 

 

 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire