Le XV ponot file vers le haut de tableau

dim 15/10/2017 - 20:18 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:48

En inscrivant cinq essais, contre deux encaissés, le COP le Puy a fait le plein de points, même si le coach Jean-Sébastien Bignat aurait préféré "en inscrire un de plus et en prendre un de moins".
Mais le plus important est d'avoir pris les cinq points et "de n'avoir aucun blessé car on a trois matchs à enchaîner", souligne Jean-Sébastien Bignat.

Un écart entre le haut et le bas du classement
"L'année dernière, il y a des matchs comme celui-là où on n'arrivait pas à prendre les cinq points, on y arrive cette année donc ça, c'est intéressant", analyse le coach, surtout qu'avec ces cinq points de pris, le COP commence à creuser un écart entre le haut et le bas du classement.
Une belle victoire à relativiser car l'adversaire du jour est une équipe de bas de tableau, qui va jouer le maintien et qui monte d'honneur. "Il leur manque un peu de densité physique, ils sont lourds mais pas très costauds, mais ils ont leur chance pour leur maintien", selon l'entraîneiur du Puy.

Les ambitions du club pour cette saison
Jean-Sébastien Bignat est l'entraîneur du COP Rugby. Nous lui avons demandé, au terme de la rencontre, quels sont les objectifs du club cette saison.

"On n'était pas assez aux entraînements"
En fin de match, les visiteurs semblaient pus en jambe. "C'est peut être dû à notre mini-trêve de 15 jours où on n'a pas fait beaucoup d'efforts", décortique l'entraîneur du Puy, "je trouve qu'on n'était pas assez aux entraînements, je l'ai dit aux joueurs, il va falloir continuer à s'entraîner régulièrement pour garder la main mise sur les matchs dans la dimension physique".

Le ballon porté : la marque de fabrique du COP 
Le dernier essai (en vidéo ci-dessous) est une touche avec un ballon porté : la marque de fabrique du COP le Puy. "C'est le socle de base de toute équipe du club pour pouvoir être performante. Selon moi, en tant qu'entraîneur, c'est essentiel pour toute équipe de rugby qui veut gagner le combat", estime Jean-Sébastien Bignat.

 

Deux piliers contraints de jouer les 80 minutes sous une chaleur accablante
Le COP avait un problème en première ligne car il manquait des joueurs. Résultat des courses : deux piliers ont été contraints de jouer l'intégralité des 80 minutes, sous une chaleur accablante.
"Je les ai vivement félicités car déjà quand il fait pas chaud c'est difficile d'enchaîner 80 minutes, donc là c'est une vraie performance", explique le technicien vellave. 

Le Puy tient son rythme de croisière pour accrocher l'une des quatre premières places
Le XV ponot avait été déçu de faire match nul contre Nantua au stade Lafayette, mais c'est un adversaire qui met 70 points de moyenne depuis donc "on se dit que finalement, ce n'était pas forcément une mauvaise opération", relativise l'entraîneur du COP, et puis avec dix points pris sur les dix possibles lors des deux derniers matchs à la maison, le Puy tient son rythme de croisière pour accrocher l'une des quatre premières places.
Prochain match à Villars les Dombes (9ème), "ce sera un vrai test pour nous face à une équipe habituée à la fédérale 3 et qui a la réputation d'être difficile à bouger à domicile", conclut le coach du COP le Puy.

Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire