Tous

Bessamorel

Le viaduc de Bessamorel en travaux : des perturbations à prévoir

ven 29/03/2019 - 11:54 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:56

Ce viaduc situé à la limite des communes d'Yssingeaux et de Bessamorel, permet à la RN88 de franchir la vallée du ruisseau du Ramel. La dernière inspection périodique de l'ouvrage long de 270m et construit entre 1980 et 1981 ; effectuée en 2015 a mis en évidence de nombreuses dégradations, principalement sur les encombrements  et les dispositifs de retenue, qui nécessitent de réaliser des travaux de réparations.


(Crédit photo : DR/DIR Massif Central)

"C'est un ouvrage qui est assez ancien. Le temps fait son oeuvre. Il est soumis à des conditions hivernales assez rudes et des conditions de viabilité hivernale avec la projection de sel qui abîme le béton, les structures. Cela nécessite des entretiens réguliers. C'est un entretien un peu lourd certes, mais qui reste courant", explique Xavier Cheilletz, responsable du district Centre à la DIR Massif Central en charge de ce chantier. Et de revenir en détail sur ces travaux de réparation entièrement financés par l'Etat à hauteur de 2 millions d'euros.

Des perturbations sur le trafic à prévoir
Pendant ces six mois --  sauf contretemps -- de travaux,  les automobilistes devront anticiper leur trajet ou prendre leur mal en patience. La traversée du viaduc du Ramel se fera en alternance sur la voie de droite. Ce qui aura pour conséquence de créer des retenues dans les deux sens de circulation d'une quinzaine de minutes aux heures de pointes "voire plus lors des retours de grands week-ends ou pendant les périodes de migration estivale". La mise en place d'une déviation par les routes secondaires n'est pas envisageable car leurs caractéristiques géométriques ne sont pas suffisantes pour recevoir, en toute sécurité, un trafic estimé à 14 000 véhicules par jour, dont 11% de poids lourds. Deux webcams seront installées aux alentours du chantier pour permettre aux usagers de visualiser l'étendue des perturbations sur le site de la DIR Massif Central.
Stéphanie Marin

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire