Le (très) grand spectacle de SLT revient enfin à St-Germain-Laprade

Par Nicolas Defay mer 01/06/2022 - 06:00 , Mise à jour le 01/06/2022 à 06:00

Trois années. Pendant trois ans, la Covid s'est joué de la troupe de théâtre la plus dense de Haute-Loire en annulant une à une ses représentations. Mais SLT, Son Lumière et Théâtre, prend sa revanche. Le 7, 8 et 9 juillet, ce sont 30 comédiens et une centaine de bénévoles qui vont investir le centre de St-Germain-Laprade pour faire vivre ou revivre une époque d'insouciance et de chemises à fleurs : « 70's souffle de liberté ». 

Les hippies. Les pattes d'eph. Les jupes courtes et les voitures colorées. Stayin' Alive des Bee Gees ou The passagner d'Iggy Pop. Les tapisseries à fleurs oranges, l'arrivée de la troisième chaine sur les télévisions couleur à tube cathodique...Les seventies. Telle est l'époque que la grande troupe du SLT va mettre en lumière au cœur de la cité saint-germinoise les 7,8 et 9 juillet 2022 avec la pièce « 70's souffle de liberté », écrite par Robert Merlo.

Une partie de l'équipe du SLT venue présenter le spectacle. Photo par Nicolas Defay

1 200 spectateurs attendus

Entre Saint-Germain-Laprade et la capitale française, entre les gens du cru qui ont traversé ces années de chamboulement social et le célèbre discours de Simone Veil en 1974 sur l'IVG à l'Assemblée nationale, entre les enfants du pays vivant et bâtissant cette décennie de liberté et le procès de Bobigny en 1972 sur l'avortement, les comédiens aussi amateurs qu'aguerris et les bénévoles aussi discrets qu'indispensables proposent de fouiller les histoires de l'Histoire d'il y a 50 ans.

Après l'explosion de Mai 68 souffle le vent de la liberté… mais il reste encore des bastilles à prendre pour la gent féminine qui ne peut pas disposer de son corps et de son destin comme elle l'entend. Le patriarcat et le machisme ne sont pas morts sur les barricades.

Le personnage principal du spectacle est une jeune femme forte qui assume seule une maternité accidentelle, s'affranchit de la loi du père, refuse le mariage, rejette le travail dans un milieu artificiel et veut fuir l'urbanisation inhumaine de la capitale. Elle fait un rejet de la vie parisienne qu'elle a connue en devenant sympathisante du MLF et en militant pour la dépénalisation de l'avortement.

Son désir de revenir à une vie rurale l’amène à quitter Paris, à quitter son compagnon, pour se retrouver avec sa fille, en province, dans une ferme, à élever des chèvres. La vie à la campagne c'est aussi affronter le regard des autres et les résistances au changement. Le village est perturbé par cette nouvelle arrivante et par un groupe de hippies qui remettent en cause les valeurs traditionnelles. Hélène réussit à concrétiser son projet de vie : vivre libre au milieu des animaux.

Par des reconstitutions vivantes, des chorégraphies et des scènes d'action historiques (manifestation de l'Arc de Triomphe ; procès de Bobigny ; manifestation du Larzac) le spectacle retrace certains faits de société de cette décennie de liberté.

L'Histoire des faits réels est respectée, traitée sérieusement mais sans se prendre au sérieux ; c'est une comédie, les personnages rient volontiers, ne manquent pas d'humour et font revivre une tranche de vie des baby- boomers, à toutes fins utiles pour les générations qui ont suivi.

Les trois ingrédients de la troupe

Comme l'indique le sigle SLT, le vivant du Théâtre épouse le Son et la Lumière. En plus des décors édifiés par les centaines de mains bénévoles, les façades des monuments seront des fenêtres ouvertes sur le temps. Des scènes d'action historique marquant les années 1970 seront projetés entre deux scènes des acteurs sur les vieilles bâtisses du bourg.

Quoi, quand, où...

« 70's souffle de liberté », les 7, 8 et 9 juillet à 21h30 sur la place de l'Eglise à Saint-Germain-Laprade.
Prix de vente unique à 12 euros.
Les billets sont déjà disponible sur ce SITE.
La page Facebook, c'est par .
La page Instagram, c'est ICI.

"Ces années là touchent toutes les générations, ceux qui les ont traversées et ceux qui auraient aimé les vivre"

"Notre municipalité est fière de ce spectacle qui permet de fédérer tout le village de Saint-Germain, confie le maire Guy Chapelle. On oublie nos différences. On oublie nos fossés intergénérationnels. On va dans le même sens. Saint-Germain-Laprade est fier de SLT".

À ses côtés, Corinne Bringer, déléguée à la culture et au patrimoine ajoute : "Les seventies sont des années mythiques. Et finalement, ces années là touchent toutes les générations, ceux qui les ont traversées et ceux qui auraient aimé les vivre. Il est certain que, à l'instar des spectacles des éditions précédentes, celui-ci jouera à guichet fermé".

"Nous arrivons maintenant au terme de cette gestation prolongée"

Jean-Paul Galisson, président de SLT St-Germain et metteur en scène, conte la génèse du spectacle. "Fort du succès de « Mai 68 entre rêve et chienlit » en juillet 2018, nous avions programmé pour l’été 2020 une nouvelle création originale à caractère historique portant sur les années 1970 observées depuis notre commune du Velay. Mais la pandémie en a décidé autrement et, à 2 reprises, nous avons dû reporter d’un an ce nouveau spectacle. Nous arrivons maintenant au terme de cette « gestation prolongée » et nous serons enfin sur scène au cœur du bourg de St-Germain les 7, 8 et 9 juillet prochains".

Quand le théâtre accouche d'un bébé de papier

En parallèle au spectacle « 70's souffle de liberté », un ouvrage de 500 pages intitulé « Lumière sur notre histoire » avec, en sous-titre « Saint-Germain-Laprade se raconte en huit spectacles vivants » a été conçu. "Notre association a en effet décidé de rassembler en un seul ouvrage tous les textes, accompagnés de photos, des spectacles créés à St Germain, explique Jean-Paul Galisson. Depuis « Le Plaid » en 1987, en passant par « Un siècle à l’ombre du clocher » en 1999 et 2003, « Racines et Surgeons » en 2008, « Sur le sentier de la Paix » en 2012, « De l’encre à la lumière » en 2015, « Miserere » en 2017, « Mai 68 entre rêve et Chienlit » en 2018 et enfin, «70’s souffle de liberté » en 2022, c'est un ouvrage d'une richesse et dune qualité inouïe !".

L'épais livre sera vendu dès le 7 juillet, sur place, pour la somme de 19 euros.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire