Tous

Chadrac

Le travail du dimanche, c’est toujours non

dim 22/05/2016 - 15:46 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:41

Un rassemblement s’est tenu devant Intermarché à Chadrac ce dimanche. Dans la lignée des manifestations contre la loi El Khomri, c’est plus précisément les règles facilitant le travail du dimanche qui ont cette fois-ci réuni les travailleurs.
Ce dimanche 22 mai 2016, au matin, une centaine de personnes étaient réunies sur le parking d’Intermarché pour protester contre l’instauration des règles simplifiant le travail du dimanche. Le mouvement, initié par les syndicats CGT et FO, faisait suite à ceux de l’été dernier (à retrouver ici et ) et ils ne semblent pas prêts de s’arrêter : « On était déjà présent à Auchan l’année dernière, et malheureusement on doit continuer ! » affirme Christophe, 49 ans, employé à Géant Casino.
« Le dimanche n’est pas un jour de consommation »
C’était en famille que les manifestants sont venus ce dimanche matin. Et pour cause : « Aujourd’hui, on a déjà des horaires d’ouverture plus larges en semaine, des « drives »… Alors le dimanche doit rester un jour familial, un jour dédié aux activités associatives et sportives » soutient Remi, 31 ans, accompagné de ses filles. Unanimes sur ce point, toutes les personnes présentes l’étaient également pour dénoncer des règles encourageant encore plus au consumérisme : « Surtout que c’est un non-sens économique : ouvrir les magasins le dimanche ne va pas donner plus de pouvoir d’achat » rappelle Pierre Marsein, secrétaire en Haute-Loire de l'Union départementale CGT.
----De son côté, la direction ne comprend pas cette réaction puisque seuls des volontaires, notamment des jeunes, travaillent le dimanche, en étant payés 30 % de plus de l'heure, avec une prime.-----Dénoncer le travail du dimanche en général
Le rassemblement s’est tenu devant Intermarché, mais les manifestants souhaitent dénoncer le travail dominical en général, et non pas les dispositions propres à telle ou telle enseigne commerciale. « Il y a beaucoup d’employés d’Intermarché, mais également d’autres magasins venus en solidarité » constate Pierre Marcein : ainsi, des employés de Michelin, Géant Casino, Super U et bien d’autres étaient présents ce dimanche matin et tous vont continuer à manifester. « On ne va pas s’arrêter à une seule action. La manifestation contre la loi travail du 26 mai ? Bien sûr on y sera ! ».

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire