Le temps d'un week-end, Saint-Vincent lie excentricité et vitesse

jeu 21/08/2014 - 12:02 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:24

Winnie l’ourson, les Pirates Bretons, Coccinella et Beethoven avaient tous participé, l’été dernier, à une manche du championnat de France de voitures à pédales à Saint-Vincent. Cette année, la petite commune de Haute-Loire remet ça : 20 bolides tous plus loufoques les uns que les autres se défieront ce dimanche 24 août.

Redonner vie à la vogue de Saint-Vincent
L’année dernière, l’évènement avait attiré près de 2500 visiteurs. C’est l'ancien maire, qui avait initialement fait part de son désir de ranimer la vogue de Saint-Vincent. L’édile de la petite commune en avait donc informé son comité des fêtes et les avait chargé de trouver une animation originale. « L’un de nous avait déjà assisté à une course de voitures à pédales et l’idée nous a tout de suite plu », explique Gilles Tronchon, organisateur de l’évènement. Le comité des fêtes contacte donc la FFCVP (Fédération française de courses de voitures à pédales) et s’occupe des formalités d’inscription : « C’est très réglementé, il faut verser 1000 euros à la fédération pour organiser une course, proposer un repas par participant, que toutes les pilotes respectent un book envoyé par la fédération pour la construction de leur voiture… »

L’excentricité avant tout
Mais la réglementation n’atténue pas l’engouement suscité par l’événement : ce dimanche, 20 pilotes participeront à l’épreuve, contre 13 lors de l’édition précédente. Bien que tous les bolides doivent plus ou moins être de la même taille, le choix de carrosserie est libre, ce qui permet à chacun de laisser libre cours à son imagination. L’excentricité est autorisée - voire recommandée - et c’est d’ailleurs l’un des trois critères de jugement : l’apparence de la voiture et des participants, la vitesse et l'addition de l'esthétisme et de la vitesse. Chaque voiture peut également posséder un ou plusieurs pilotes qui peuvent se remplacer.

En Auvergne, quatre épreuves de ce genre sont organisées chaque année. Des pilotes de toute la France s’y retrouvent, pilotes qui ont désormais cocher la manche de Saint-Vincent dans leur agenda.

A.L.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire