Le tandem Valentin Wauquiez veut signer à nouveau pour cinq ans

Par Laura Badiou sam 14/05/2022 - 16:30 , Mise à jour le 14/05/2022 à 16:30

Ce samedi matin, à St-Maurice-de-Lignon, Isabelle Valentin et Laurent Wauquiez ont mis fin mettent fin aux rumeurs en annonçant leurs candidatures pour les prochaines législatives.

Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes restera candidat suppléant de la députée altiligérienne, qui conserve son statut de titulaire. 

Un lieu significatif.
Le public est accueilli à St-Maurice de Lignon, à l’endroit même où la nouvelle maison de santé a été construite et là où le futur EHPAD prendra forme. « Un projet soutenu par Isabelle et financé par la région » explique fièrement Monsieur Wauquiez. 

Le programme du binôme sera axé sur trois priorités :

– La santé : « il faut une véritable réforme du système de santé » insiste la députée. Elle estime qu’il est essentiel de lutter contre la désertification médicale, notamment dans les territoires ruraux en ramenant de jeunes médecins, en se battant pour les équipements et en développant l’hôpital du Puy-en-Velay. Isabelle Valentin en a fait son crédo en tant que députée pendant le quinquennat précédent. Elle s'est notamment positionnée pour la revalorisation des professions de santé (Lois Segur). 

– La sécurité via l’installation de caméras de vidéoprotection aux entrées du département et permettre un meilleur travail aux agents de police/gendarmerie. 

– Le pouvoir d’achat centré autour des moyens de chauffage et de déplacement. Le président de région estime que « l’Etat se remplit les caisses à chaque augmentation des prix du gazole ». Le tandem souhaite proposer un plan à échelle nationale pour neutraliser les prix à la pompe. D’après leurs calculs, le litre ne devrait pas dépasser 1,50€.  Par conséquence, cela permettrait de soulager le portefeuille des français et notamment pour les départements de province pour qui l’utilisation d’un véhicule est inévitable.  

Cette candidature est celle de la Haute-Loire, au plus près des habitants. "Ce fonctionnement est le meilleur, Isabelle en tant que députée, engagée, volontaire et moi en tant que président de Région, qui ferais toujours de la Haute-Loire une priorité", explique-t-il. 

L'un et l'Autre rappellent que les élections législatives sont essentielles, "ce sont les élections qui permettent aux citoyens d'élire une équipe qui va les représenter lors du 12 et 19 juin prochain."

Isabelle Valentin invite chaque habitant à venir à l'inauguration du local de campagne le 22 mai à 12h, situé à côté du Régina, boulevard Maréchal Fayolle au Puy. Elle prévoit de faire des interventions dans toutes les communes du département pour partager autour de son programme.  

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

3 commentaires

du

dim 15/05/2022 - 19:19

Sans doute conviendrait-il de parler de pousse-pousse plutôt que de tandem. Mme Valentin tire laborieusement derrière elle son seigneur et maître qui lui souffle au creux de l'oreille tout ce qu'elle doit dire. Y compris les pires bêtises, comme par exemple cette idée invraisemblable de "caméras de vidéo-surveillance aux entrées du département" . La haute-Loire transformée en forteresse inexpugnable contre les envahisseurs, tout un programme en effet. Envahisseurs qui passeront à grande vitesse sur une autoroute aussi nuisible qu'inutile. Quant au pouvoir d'achat, ce n'est pas le très favorisant conseiller municipal du Puy qui l'améliorera, sauf évidemment pour les seuls favorisés de son carnet d'adresse. Pour la sécurité, le pouvoir d'achat et la santé, votons Gacon.

al

dim 15/05/2022 - 08:48

Rien sur la sauvegarde urgente de la planète ?

me

sam 14/05/2022 - 20:08

fin d un suspens intenable ! pour 5 ans pas sûr soumis aux desirata de son mentor. Mettre en avant l'intervention de la région pour un dossier défendu au national prouve son aura à ce niveau !!  elle a voté pour le Ségur et pour les vaccins, le pass etc... quand au calcul sur les carburants plus fort que MELENCHON