Le Rassemblement National veut "rééquilibrer le système démocratique"

Par N.De mer 08/06/2022 - 12:00 , Mise à jour le 08/06/2022 à 12:00

Dans la 1ère circonscription, c'est Suzanne Fourets et son suppléant Bruno Roule qui vont défendre les couleurs de Marine Le Pen aux législatives 2022. Dans la seconde circonscription, les idées du Rassemblement National (RN) sont portées par Thierry Pérez et sa suppléante Catherine Arribagé-Cassou. Portraits.

Suzanne Fourets se lance dans l'aventure des législatives 2022 avec l'étendard de Marine Le Pen en main. 71 ans, retraitée et habitante dans le secteur de la première circonscription (Est de la Haute-Loire), elle a été secrétaire dans le textile, la plasturgie, le bâtiment, gérante d’un boulodrome, restauratrice, pour terminer sa carrière comme bibliothécaire. Elle a également été conseillère municipale RN à Aurec-sur-Loire de 2014 à 2020. Suzanne Fourets est actuellement déléguée départementale RN de la Haute-Loire.

À ses côtés, Bruno Roule. Cet artisan de 59 ans habite également dans l'un des cantons de la 1ere circonscription altiligérienne. Il est chef d'entreprise depuis plus de 30 ans.

"Une force d'opposition à la politique suicidaire de M. Macron"

D'une même voix, ils partagent leur motivation à s'inscrire dans cette course politique : "Notre motivation première est la volonté de rééquilibrer le système démocratique actuel en créant une force d'opposition à la politique suicidaire de M. Macron. Nous voulons être des députés patriotes qui lutteront contre le démantèlement de notre modèle social, le matraquage fiscal et la submersion migratoire".

Ils ajoutent encore : "Notre priorité sera d'agir en faveur du pouvoir d’achat et de la sécurité. Notre ambition est de faire émerger des candidats du peuple qui connaissent la vie quotidienne rude de nos espaces ruraux à l'opposé des élites technocrates préformatées adeptes de la politique politicienne".

"Pour lutter contre la casse sociale et la déconstruction programmée de notre pays"

Dans la seconde circonscription, c'est Thierry Pérez le défenseur du parti RN. 55 ans, né à Paris et domicilié en Isère, c'est ancien ancien chef d'entreprise dans la publicité et l'événementiel est à présent cadre dans la fonction publique territoriale de la Région Auvergne Rhône Alpes. Il est militant Rassemblement National depuis 2011 et ancien conseiller municipal de 2014 à 2020.

Sa suppléante se nomme Catherine Arribagé-Cassou. Née à Allègre il y a 70 ans, elle habite désormais dans les Hautes-Alpes. Elle est retraitée après une carrière dans l'armée de l'air puis dans le corps préfectoral. Catherine Arribagé-Cassou est actuellement déléguée départementale du Rassemblement National des Hautes-Alpes.

Tous deux s'expriment ainsi : "Il est urgent d'opposer une autre politique à celle d'Emmanuel Macron pour lutter contre la casse sociale et la déconstruction programmée de notre pays. Concernant la Haute-Loire, il est indispensable de développer le localisme et les circuits courts, renforcer les services publics et l'accès aux soins dans les zones désertifiées, ou encore améliorer les transports publics pour désenclaver l'ouest de la 2ème circonscription".

  • Les candidats de la première circonscription

Electre Dracos (Lutte Ouvrière). Suppléant : Pierre Michallet.
Suzanne Fourets (Rassemblement national). Suppléant : Bruno Roule.
Cécile Gallien (Ensemble). Suppléant : Pierre Étéocle.
Celline Gacon (Nupes). Suppléant : Yannis Massard.
Virginie Léger-Portal (Parti animaliste). Suppléant : Carole Largier.
Emmanuelle Poumeau de Lafforest (Reconquête). Suppléant : Hugues Caro.
Dominique Samard (Écologie du centre). Suppléant : Allison Wozniak.
Isabelle Valentin (Les Républicains). Suppléant : Laurent Wauquiez.

  • Les candidats de la deuxième circonscription

Christian Allègre (Ensemble). Suppléant : Jean-Louis Do Carmo.
Corine Barbier. Suppléant : Sophie Dumas.
Antoine Brebion (Lutte Ouvrière). Suppléant : Georges Fridlender.
Jean-Philippe Clement (Écologie du centre). Suppléant : Estelle Chevillon.
Théophile Cloez (Convivialisme social). Suppléant : Jeremy Picard.
Philippe Cochet (Urgence écologie). Suppléant : Gisèle Naudier.
Clémence D’Aubignan (Reconquête). Suppléant : Nathan Achard.
Clément Lafont. Suppléant : Chloé Monot.
Thierry Perez (Rassemblement national). Suppléant : Catherine Arribage-Cassou.
Azelma Sigaux (Nupes). Suppléant : Jullian Carrié.
Jean-Pierre Vigier (Les Républicains). Suppléant : Corinne Bringer.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

2 commentaires

fe

mer 08/06/2022 - 17:41

Tous ces parachutages, RN, NUPES servent à ramasser de l'argent public; Si un parti fait 1% des voix dans au moins 50 circonscription il touche 1,64€ par voix et par an. Quelle aubaine, ces élections sont purement commerciales pour bien des partis. Financement à revoir.

he

mer 08/06/2022 - 17:23

dans la 2° circonscription rien à craindre de ce duo : domicilié en Isère et dans les Hautes-Alpes : bonnes connaissances du département qu'ils veulent représenter.

Pour la 1° le duo indique vaguement leurs lieux de résidence : dans l'est du département pour l'un ; dans un canton de l'est pour l'autre. Quelle fierté d'habiter dans une commune  nommée ou quelle honte éprouvez vous d'avouer. C'est pour compter les voix politiques du RN, compte qui sera archi-faux puisque faussé par les éléments évoqués ci-avant.