Le Rassemblement national 43 tient sa cheffe de file

jeu 31/05/2018 - 12:05 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Il s'agit tout simplement d'Aurore Arnaud, la responsable qui avait pris par la direction, temporaire, de la fédération de Haute-Loire. Pas de parachuté donc cette-fois. 

La décision émane du bureau national mais Aurore Arnaud nous confiait, avant l'annonce officielle que "Ce n'est pas une décision totalement verticalec'est aussi une volonté de la base qui a été prise en compte".

Suite à l'assemblée générale de la fédération, Nicolas Bay, député européen et vice président du groupe ENL (Europe des Nations et des Libertés) et Sophie Robert (membre du Bureau National et conseillère régionale AURA) ont présenté à la presse la nouvelle déléguée départementale.

Ils ont aussi expliqué le nouveau nom du parti et sa signification, le nouveau virage souhaité par Marine Le Pen. "Une politique qui s'articule autour d'une part, la question migratoire (les causes : destabilisation des pays du Moyen Orient; les conséquences : islamisme politique, attentats, insécurité;  les solutions : politique de contrôle du flux migratoire, politique de prévention et d'action vis-à-vis des personnes liées au terrorisme). Et autour, d'autre part, de l'action sociale et économique à mener dans notre pays : sauvegarder le système social français (notamment pour les retraités, pour les délaissés de la société, aide aux petites et moyennes entreprises, sauvegarder les intérêts économiques français...) dans une Europe des Nations et des Libertés."

Aurore Arnaud a été candidate pour le Front national de Haute-Loire pour diverses élections dont leslégislatives de 2017 (Elle nous avait accordé une interview lors de la campagne présidenteille en mai 2017). C'est à cette occasion que nous avions dressé son CV. 


À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire